Qui pour les All-NBA Team ?

Reuters
A ce jour, il n’y a pas de doute, le titre de MVP de la saison 2019-20 se jouera entre Giannis Antetokounmpo (29,pts, 13,7rbds et 5,8pds de moyenne), le tenant du titre, et LeBron James (25,7pts, 10,6pds et 7,9rbds), qui a déjà reçu le trophée à quatre reprises (2009, 2010, 2012, 2013). La star des Bucks et la star des Lakers figureront donc dans la All-NBA First team. Anthony Davis (26,7pts, 9,4rbds et 3,1pds), le coéquipier de LeBron James, qui peut également rêver du titre de défenseur de l’année, a de belles chances de s’y trouver aussi. Sur les postes extérieurs, Luka Doncic (28,7pts, 9,3rbds et 8,7pts), qui tourne presque en triple-double avec Dallas à 21 ans, et James Harden (34,4pts, 7,4pds et 6,4rbds) le meilleur marqueur de la Ligue, malgré des pourcentages parfois catastrophiques à 3pts, méritent d’être dans cette First Team.

Le MVP des Finales de la saison passée avec Toronto, Kawhi Leonard (26,9pts, 7,3rbds et 5pds), brille également avec sa nouvelle équipe des Clippers, même s’il ne joue pas tous les matchs (51 sur 64), et devrait se retrouver dans la Second Team. Son ancien coéquipier aux Raptors Pascal Siakam (23,6pts, 7,5rbds et 3,6pds) est quant à lui devenu la nouvelle star de la franchise canadienne et on se demande jusqu’où il peut encore élever son niveau de jeu ! Au poste de pivot, Nikola Jokic (20,2pts, 10,2rbds et 6,9pds) s’impose car il continue de porter Denver, troisième de l’Ouest, malgré un début de saison poussif. Damian Lillard (28,9pts, 7,8pds et 4,3rbds) occupera quant à lui le poste de meneur de la Second Team, grâce à son excellente saison avec Portland, du moins d’un point de vue individuel (les Blazers sont 9emes). A ses côtés, Russell Westbrook (27,5pts, 8rbds et 7pds), qui a réussi à s’adapter au jeu des Rockets et même prendre le leadership ces dernière semaines.

Excellent cette saison alors qu’il avait un peu déçu l’an passé, Jayson Tatum (23,6pts, 7,1rbds et 2,9pds) est le leader de Boston et mérite sa place dans la Third Team. Jimmy Butler (20,2pts, 6,6rbds et 6,1pds), leader d’une équipe de Miami qu’on n’attendait peut-être pas si haut (4eme), occupera l’aile. Comme la saison passée, Rudy Gobert (15,1pts, 13,7rbds et 1,5pds) pourrait être le pivot de cette troisième équipe. Le Français, qui a disputé son premier All Star Game, brille toujours avec Utah (4eme), même si c’était plus difficile pour lui ces dernières semaines. Les postes arrières sont occupés par Chris Paul (17,7pts, 6,8pds et 4,9rbds), qui réussit parfaitement dans une surprenante équipe d’Oklahoma City, où on ne l’imaginait pas rester après son trade, et Trae Young (29,6pts, 9,3pds et 4,3rbds), deuxième meilleur marqueur de la Ligue même si son équipe d’Atlanta est avant-dernière de l’Est.