Phoenix : Booker devrait manquer les retrouvailles avec Golden State

Devin Booker n'a pas de chance. Contraint d'abandonner ses coéquipiers en fin de première mi-temps, mardi dernier lors du choc face à Golden State, l'arrière vedette des Suns devrait encore suivre plusieurs matchs depuis les tribunes. Si les informations révélées mercredi par ESPN se confirment, le joueur de 25 ans n'ayant connu que les couleurs de Phoenix depuis le début de sa carrière après avoir été drafté par la franchise de l'Arizona en 13eme position en 2015 manquera les retrouvailles avec les Warriors, vendredi soir, cette fois sur le parquet de San Francisco à l'occasion de la revanche entre les deux meilleures équipes de la Conférence Ouest depuis le début de la saison. Et ce trois jours après la victoire des Suns sur leur parquet (104-96) face à la meilleure équipe du moment en NBA avec... Phoenix. Touché aux ischio-jambiers de la cuisse gauche sur une mauvaise réception après avoir attaqué le cercle, mardi soir alors qu'il ne restait que six minutes à jouer avant la pause de cette rencontre tant attendue entre les Warriors et ces Suns désormais invaincus depuis dix-sept matchs, Booker n'était jamais revenu sur le parquet.

Booker avait manqué quatre matchs pour les mêmes raisons la saison dernière


Il espérait alors retrouver ses coéquipiers pour ce deuxième acte face aux Californiens, mais cela ne devrait pas être le cas. Mercredi soir, ESPN a ainsi laissé entendre que la star des Suns devrait être absente pour "au moins plusieurs matchs". Le General Manager de la franchise de l'Arizona n'a pas démenti. Il s'est même voulu plus alarmant encore. "Il semble qu’il sera indisponible pendant un petit moment. Je ne m’attends pas à ce que ça dure longtemps, mais quelques matchs, ça semble juste », a ainsi surenchéri James Jones à propos de son jouer vedette, qui avait été éloigné des terrains pendant quatre matchs la saison dernière pour une blessure similaire. Mardi dernier, son équipe avait su s'imposer sans pouvoir compter sur Booker pendant plus d'une mi-temps. Vendredi, l'arrière All-Star ne pourra vraisemblablement pas jouer une seconde. Si Phoenix parvient à poursuivre son impressionnante série dans ces conditions, il s'agira d'un réel exploit.

>