NBA - Washington : Westbrook ne s'arrête plus

Les triple-doubles n'ont décidément plus aucun secret pour Russell Westbrook. Dans la nuit de samedi à dimanche, dans le cadre de la saison régulière de NBA, le meneur en a rajouté un nouveau à sa très grande collection, avec des statistiques personnelles de 15 points, 14 rebonds et 11 passes décisives. Dans le même temps, sa franchise des Washington Wizards s'est imposée, à domicile, contre les Detroit Pistons (121-100). L'Américain est le premier joueur de l'histoire de la NBA avec un total de quinze triple-doubles durant une période de 20 matchs. Durant cette rencontre disputée du côté de la Capital One Arena, il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour se rendre compte que le joueur, aujourd'hui âgé de 32 ans, se dirigeait vers une nouvelle performance de ce genre.


Westbrook avait déjà atteint le double-double en fin de deuxième quart-temps


En effet, alors que l'on en était qu'à la moitié du deuxième quart-temps, les statistiques personnelles du natif de Long Beach étaient alors de 7 points, 9 rebonds et 10 passes décisives. Avant même la fin de cette fameuse deuxième période, le Californien d'origine avait déjà réalisé un double-double, au niveau de son total de rebonds et de passes décisives. Une excellente performance qui est de nouveau à mettre en avant. Pourtant, contre les Pistons, trois de ses coéquipiers ont inscrit autant ou davantage de points que lui. On retrouve Robin Lopez avec 15 points, 5 rebonds et 3 passes décisives. Ensuite, on peut citer Ish Smith, avec 16 points, 3 rebonds et 5 passes décisives.


Westbrook est l'un des grands artisans de la bonne forme actuelle de Washington


Enfin, et surtout, comment ne pas parler de la performance de Bradley Beal, qui termine meilleur marqueur de sa franchise mais également meilleur marqueur de cette rencontre, avec des statistiques personnelles de 37 points, 3 rebonds et 3 passes décisives. Grâce à l'ensemble de ses hommes forts, mais forcément davantage à Beal et Westbrook, les Wizards enchaînent avec une quatrième victoire de rang, la sixième lors de leurs sept dernières sorties. Actuellement onzième du classement de la conférence Est, mais avec exactement le même bilan que les Chicago Bulls, dixièmes (23 victoires - 33 défaites), Washington peut tout à fait envisager le « play-in ».

>