NBA : Russell Westbrook, l'homme révolté

Ned Dishman / NBAE / Getty Images / Getty Images via AFP

Avec Russell Westbrook, l'histoire est un éternel recommencement. Critiquée, moquée, décriée, l'ancienne superstar du Thunder prend un malin plaisir à faire taire ses détracteurs, saison après saison. Nouvel exemple cette année avec les Wizards : après un début d'exercice pénible, Washington (22v - 33d) et son meneur survitaminé ont enclenché la seconde. A 16 matchs de la fin de la saison régulière, la franchise de la Capitale est revenue dans la course au tournoi play-in, ticket d'entrée pour les Playoffs. Merci qui ? Merci Westbrook !

Les Playoffs en vue pour D.C.

Si Albert Camus avait été un contemporain de Westbrook, nul doute que l'écrivain aurait apprécié le personnage. Son refus de l'échec et son absence de renoncement traduisent chez l'ex-meneur d'Oklahoma City une volonté farouche d'exister, envers et contre tous. Surtout contre tous. N'en déplaise à ses détracteurs, le Marsupilami a décidé de tout tenter pour emmener les Wizards vers la post-season. Force est de constater qu'ils n'en ont jamais été aussi proches.

4 succès de suite

Sur une série de quatre victoires de rang (Jazz, Kings, Pelicans, Pistons), toutes marquées du sceau de Russell Westbrook, les Magiciens de D.C. vivent des coups d'éclats de leur numéro 4 depuis plusieurs semaines. Sur le mois d'avril, soit exactement 10 rencontres, "Brodie" affiche des statistiques très éloquentes : 22.5 points, 11.6 passes décisives et 13.6 rebonds. Le bilan de Washington sur cette période : 6 victoires pour 4 revers. Et l'impression que l'irrésistible montée en puissance de Russell Westbrook n'est pas terminée.


>