NBA : Okobo (Phoenix) libéré, Mokoka (Chicago) prolonge

Pas de trace d'Elie Okobo (23 ans) dans le roster des Suns pour la saison prochaine, dévoilé ce mardi sur son compte Twitter par un journaliste local alors que Phoenix en a terminé avec son recrutement. Désireux d'alléger leur masse salariale, strictement encadrée, les Suns ont décidé de ne pas conserver le jeune arrière français débarqué dans l'Arizona en 2018 et libéré officiellement par la seule franchise que l'ancien joueur de Pau-Lacq-Orthez a connue pendant ses deux saisons en NBA.

Les nombreux joueurs d'expérience enrôlés par les Suns sur ce Mercato qui a notamment vu Chris Paul (35 ans), E'Twaun Moore (31 ans) et Jae Crowder (30 ans) ont de surcroît poussé à la porte le Bordelais qui avait tapé dans l'œil de Phoenix après ses 44 points contre Monaco en play-offs de Jeep Elite lors de sa dernière saison dans le championnat de France. En état de grâce ce soir-là, Ekobo a eu beaucoup de mal à se mettre au diapason en NBA, la faute notamment à beaucoup de déchet aux shoots (moins de 40% de réussite), pourtant l'une de ses principales qualités du temps de ses années béarnaises. Des performances en demi-teinte qui lui ont valu de voir son temps de jeu diminuer d'une année à l'autre (18 minutes lors de sa première saison, 13 lors de la seconde) et de faire de nombreux aller-retours en G-League, chez d'autres Suns, beaucoup moins prestigieux et pas de Phoenix, les Northern Arizona Suns, localisés à Prescott Valley.

Mokoka rempile chez les Bulls


Phoenix avait une semaine pour libérer sans avoir à lui verser sa dernière année de contrat ce joueur qu'il avait drafté en 31eme position il y a deux ans et qui ne pouvait plus servir de monnaie d'échange pour les Suns, dans la mesure où il avait été sélectionné en 2018 à l'époque. Dans les colonnes de L'Equipe, son agent Hirant Manakian se dit confiant sur les chances de son protégé de rester en NBA, y compris dans le cadre d'un contrat garanti. Le représentant d'Okobo assure en tout cas que c'est le souhait de l'ancien Palois, beaucoup moins chaud en revanche à l'idée de parapher un two way contract.

Un bail mixant NBA (45 jours au maximum) et G-League qui a permis mardi à un autre Frenchy de NBA Adam Mokoka (22 ans) de prolonger l'aventure à Chicago. Arrivé chez les Bulls sans être drafté, l'ancien arrière de Gravelines-Dunkerque a bénéficié comme la saison dernière de l'un des deux two way contracts dont disposait Chicago pour rempiler pour une année de plus. Une année que le Parisien passera entre la Grande Ligue et la ligue de développement de la NBA (la G-League). Mokoka avait conquis les fans des Bulls le 7 février face aux Pelicans dans l'Illinois en inscrivant ce soir-là 15 points en 5 minutes de jeu, le tout sans manquer un seul tir (6 sur 6, dont 3 sur 3 à trois points) alors qu'il n'avait pas rentré un seul shoot ni marqué le moindre point jusque là depuis ses débuts en NBA (0 sur 9).