NBA : Maledon s'inscrit à la draft

Ce n’est pas une surprise pour les fans de basket, mais c’est désormais officiel : Théo Maledon est en train de s’inscrire à la prochaine draft NBA. C’est ce que révèle ce dimanche ESPN, qui a pu prendre connaissance d’un mail écrit par le meneur français qui fêtera ses 19 ans en juin prochain : « Je suis excité d’annoncer que je m’inscris à la draft NBA 2020 », écrit le joueur de l’ASVEL. Considéré comme un grand espoir du basket français depuis des années, celui qui semble marcher dans les traces de Tony Parker est attendu entre la 9eme et la 26eme place selon les sites spécialisés, pour cette draft 2020 qui doit se dérouler le 25 juin.

Maledon : "Un jour je serrerai la main du Commissionnaire Silver"


Après avoir annoncé qu’il se présentait à la draft, Théo Maledon s’est confié à ESPN : « Je suis actuellement dans la maison de mes parents à Lyon. C’est très difficile de ne pas être à l’entraînement, de ne pas pouvoir jouer, être avec mes coéquipiers. Mais une fois que la situation se sera améliorée et que je serai autorisé à aller aux Etats-Unis, j’irai m’entraîner là-bas. Ces deux derniers étés, j’ai passé plusieurs semaines aux Etats-Unis et j’ai hâte de revenir. En ce moment, je m’entraîne deux fois par jour à la maison. Comme ma mère est physiothérapeute, elle peut surveiller le programme de l’ASVEL et même m’aider pour mes étirements. Je regarde aussi beaucoup de vidéos de meneurs NBA dans différentes situations (…) Pour le moment, je ne peux qu’écouter les experts, les officiels et mon équipe et rester à la maison. Ce n’est pas ce que j’avais prévu, mais je sais que je serai en NBA l’année prochaine et je suis concentré là-dessus. Un jour je serrerai la main du Commissionnaire Silver », conclut le natif de Rouen.

Maledon rejoint Hayes


Cette saison, Maledon tourne à 7,1 points et 2,3 passes de moyenne en 17 minutes en Jeep Elite et 7,4 points et 3,1 passes de moyenne en 18 minutes en Euroligue. Il est donc le deuxième Français à se déclarer à la draft NBA 2020, après le meneur (ou arrière) d’Ulm (Allemagne) Kilian Hayes, né 45 jours après Théo Maledon. Quelle belle génération 2001 !