NBA : La saison menacée par la Covid-19

Reuters

Le report de deux nouveaux matchs le prouve bien. La Covid-19 a de plus en plus d'impact sur cette saison de NBA. Notamment sur les équipes et les joueurs. Elles sont de plus en plus nombreuses à se retrouver presque en sous-effectif, et à ne pas toujours réunir le nombre minimum de joueurs, à savoir huit, pour maintenir un match. C'est d'ailleurs la cause du report du match entre Boston et Miami. Sans oublier que lorsqu'un basketteur est testé positif à la Covid-19, certains de ses coéquipiers peuvent être considérés comme cas contact, et là encore réduire l'effectif. C'est ce qui est arrivé aux Sixers, lorsque l'équipe a appris, en plein match, le résultat des tests de Seth Curry et que quatre de ses coéquipiers ont dû s'isoler. Les entraîneurs n'ont parfois plus de solutions et doivent aligner des joueurs blessés pour avoir le nombre requis de personnes pour jouer. Et tout cela pourrait avoir des conséquences sur le classement à l'arrivée. Cependant, face à trois équipes amoindries, les Washington Wizards n'ont pas réussi à en profiter la semaine dernière.

Quelles solutions ?


Alors que certains entraîneurs commencent à paniquer et pensent que rien n'est contrôlé, d'autres font confiance à la Ligue. "Si ça devient trop, quelqu'un d'autre, un expert, prendra la décision", a notamment affirmé Brad Stevens, le coach des Boston Celtics. Et en effet, la NBA et son patron, Adam Silver, ont déjà des solutions en tête en cas d'un trop grand nombre de joueurs et de membres du staff contaminés. Parmi elles, la suspension du championnat. Néanmoins, c'est la solution à laquelle la Ligue ne souhaite pas recourir. Autre solution, la création de bulles régionales, en accord avec les syndicats des joueurs. Pour l'instant, la NBA fait au mieux pour maintenir un calendrier flexible qui lui permet de reporter les matchs, sans que cela ne surcharge l'emploi du temps des joueurs.