NBA : Darvin Ham nouvel entraîneur des Los Angeles Lakers

Reuters

Les choses sérieuses vont commencer pour Darvin Ham. En effet, d'après les informations d'ESPN et The Athletic, ce dernier va prochainement succéder à Frank Vogel à la tête des Los Angeles Lakers. Alors qu'il faisait partie des trois derniers noms en lice pour ce rôle, avec Kenny Atkinson (assistant chez les Golden State Warriors) et Terry Stotts (passé dernièrement par les Portland Trail Blazers), l'actuel adjoint de Mike Budenholzer chez les Milwaukee Bucks aurait empoché la mise et devrait s'engager pour les quatre prochaines années chez les champions NBA 2020.

Ancien joueur dans la prestigieuse ligue de basket nord-américaine et même titré en 2003-04 avec les Detroit Pistons, l'ailier originaire de Saginaw (Michigan) s'apprête donc à obtenir une très belle promotion, lui qui a surtout été adjoint depuis la fin de sa carrière en 2008. Passé notamment par les Lakers au sein du staff de Mike Brown entre 2011 et 2013, Ham reste surtout sur neuf années avec Budenholzer, avec les Atlanta Hawks dans un premier temps de 2013 à 2018, puis à Milwaukee de 2018 à 2022, avec qui il a remporté le titre l'an dernier.


 

James et Antetokounmpo sous le charme d'Ham


Si l'information n'a pas encore été officialisée par l'une des franchises de la Cité des Anges, LeBron James a déjà salué sa nomination. « Tellement excité ! Félicitations et bienvenue au coach DHam ! », s'est enthousiasmé la star des Lakers, via un message posté sur son compte Twitter. Avec les "Purple and Gold", le nouvel "head coach" aura la lourde tâche de relancer de relancer une équipe qui reste sur une saison décevante sans play-offs et d'arriver à tirer le meilleur de son trio de stars, composé de James, Anthony Davis et Russell Westbrook, s'il n'est pas transféré d'ici-là.

« Je suis très heureux pour lui. Il est le bon choix pour eux. Il est toujours sincère avec vous. Il ne raconte jamais de connerie. Il était temps. Il le mérite plus que quiconque », a pour sa part expliqué Giannis Antetokounmpo, la star des Bucks, dans des propos recueillis par Adrian Wojnarowski pour ESPN. A 48 ans, Ham va prochainement ouvrir une nouveau chapitre de sa carrière d'entraîneur, sans doute la plus compliquée.


>