NBA : Danny Green, stop ou encore aux Lakers ?

Reuters

8/31. L'adresse à 3-pts de Danny Green pendant les Finales NBA aura été un point sensible pour la franchise de Los Angeles. Auteur bien malgré lui de l'action de la série contre le Heat avec son tir raté à la fin du game 5, Danny Green a finalement obtenu le troisième titre de sa carrière après 2014 (Spurs) et 2019 (Raptors). Mais en Californie, le cas de l'arrière de 33 ans divise forcément.

Avec 14 M$ touchés cette saison, l'ancien shooteur de Toronto était le troisième joueur le mieux payé de l'effectif derrière LeBron James et Anthony Davis. Cela sera encore le cas l'an prochain et très largement puisque son premier poursuivant, Kentavious Caldwell-Pope, ne gagnera que 8 M$ en 2021. Avec un salary cap qui pourrait diminuer la saison prochaine du fait de la crise liée au Covid-19, le salaire de Danny Green a tout pour devenir encombrant pour les Purple and Gold.

Los Angeles doit-il tenter de le trader ou conserver l'arrière et son expérience au sein de son roster ? Rob Pelinka, le general manager de L.A, va avoir peu de temps pour trancher. Le dicton dit "qu'on ne change pas une équipe qui gagne"... Mais ne vaut-il pas mieux changer si l'on souhaite gagner encore ?