NBA : Carmelo Anthony à Portland, un retour réussi

Une véritable traversée du désert. C'est ce que Carmelo Anthony a vécu pendant environ un an. Car, entre novembre 2018 et novembre 2019, « Melo », coupé par les Chicago Bulls, se trouvait alors bien loin de la NBA. Finalement, le 15 novembre dernier, les Portland Trail Blazers ont décidé de signer celui qui n'avait plus foulé les parquets de la prestigieuse Ligue depuis... le 8 novembre 2018. Agent libre, Anthony était alors enfin parvenu à revenir aux affaires. Un retour dans une franchise pas vraiment en grande forme, à ce moment-là. Finaliste de conférence l'an passé, Portland faisait alors face, en ce début de saison 2019-20, à une flopée de blessures (Collins, Hood, Lillard, Nurkic...). Terry Stotts n'a jamais pu compter sur un groupe au grand complet.



Anthony est monté en puissance


C'est ainsi que, dès son arrivée, Carmelo Anthony a eu sa chance, et même en tant que titulaire. Après des débuts plutôt compliqués, le natif de Brooklyn est monté petit à petit en puissance, jusqu'à devenir, finalement, un véritable atout pour la franchise basée dans l'Oregon. Entre mi-novembre et jusqu'à l'interruption de la NBA à cause de la pandémie de coronavirus, Carmelo Anthony a fait beaucoup de bien au poste 4, non sans donner un véritable second souffle à son immense carrière. Sur un total de 50 matchs disputés avec Portland, l'ailier de 35 ans présente un bilan particulièrement solide : 15,3 points (42,6%) et 6,3 rebonds par match. Le joueur et la franchise se sont donc parfaitement bien trouvés.





« J'avais réellement besoin de Portland »


Il y a quelques semaines de cela, sur le site internet officiel des Blazers, Carmelo Anthony expliquait que le choix de Portland était le bon : « J'avais besoin de Portland à ce moment-là, par rapport à ce que je voulais sur et en dehors des parquets. J'avais besoin de sérénité, d'espace, de temps pour vraiment me concentrer sur mon corps et mon esprit. Donc j'avais réellement besoin de Portland. Tout comme cette équipe avait besoin de moi sportivement. Moi, j'avais besoin de ça pour d'autres raisons. Cette opportunité est arrivée à un moment décisif et j'ai réussi à en tirer avantage. Et je ne parle pas seulement de basket, mais aussi de mon bonheur. » Désormais, reste à savoir quand (et si) la saison pourra reprendre. Au-delà de celle-ci, « Melo » rempilera-t-il pour un tour ? Terminera-t-il sa carrière à Portland ? Les prochains mois seront, à n'en pas douter, déterminants.