L’Euroligue et la NBA démentent le lancement d'une « NBA Europe »

Jeudi soir, le quotidien espagnol Marca avait lancé une petite bombe en affirmant que la NBA souhaitait chapeauter une compétition qui réunirait les meilleurs clubs européens, comme elle le fait déjà avec la WNBA, la Ligue de développement et la NBA Africa. Ce qui viendrait, de fait, concurrencer l’Euroligue, qui réunit les meilleurs clubs d’Europe au sein d’une Ligue fermée. Mais les deux instances ont formellement démenti cette information.
« La NBA entretient une relation de longue date avec la FIBA pour développer le basket-ball dans le monde grâce à des initiatives telles que Basketball Without Borders et la Basketball Africa League (BAL). Nous avons également joué un certain nombre de matchs de pré-saison contre des équipes de l'Euroligue au fil des ans. Dans le cadre de notre collaboration continue avec les deux parties prenantes, nous avons récemment été invités à engager des discussions sur la façon dont nous pouvons travailler ensemble pour développer le basket-ball en Europe. Nous sommes impatients de participer aux conversations ultérieures à l'avenir », a fait savoir le porte-parole de la NBA, Mike Bass.

Silver n'a pas écrit à Bertomeu


De son côté, l’Euroligue s’est exprimée via un communiqué : « À la lumière des récents articles publiés par différents médias, et à l'origine par le journal espagnol Marca, l'Euroligue souhaite clarifier ce qui suit. Comme l'ont confirmé la NBA et la FIBA, les dirigeants des trois parties (FIBA, NBA et Euroligue) se sont réunis à Madrid en septembre pour s'entendre sur l'identification de domaines de collaboration et de synergies afin d'unir leurs efforts pour accroître la popularité du basket-ball en Europe. Les sujets abordés lors de la réunion n'ont jamais inclus la création d'une division NBA en Europe. Aucune autre réunion n'a eu lieu pour discuter du sujet susmentionné. Le PDG de l’Euroligue, Jordi Bertomeu, n'a reçu aucune lettre du commissionnaire de la NBA, Adam Silver, comme l'a rapporté à tort Marca. L’Euroligue et ses clubs restent déterminés à continuer à travailler avec la FIBA, la NBA et toutes les autres parties prenantes pour développer le basket-ball. » Reste à savoir sous quelle forme.

>