Les Knicks très satisfaits de leur intersaison

Reuters

Viendra, viendra pas... Après des semaines de tractation, d'offres et de contre-offres, les Knicks n'ont finalement pas cédé aux exigences du Jazz pour l'échange de Donovan Mitchell. L'arrière All-Star a pris la direction de Cleveland, et à New York, on se satisfait de l'issue finale.

"Nous avons traversé ce processus (pour essayer de récupérer Donovan Mitchell) et au final, nous avons pris la décision de rester tel quel", a déclaré le président Leon Rose sur MSG Network, une chaîne de télévision qui appartient au patron des Knicks. "Et nous sommes ravis de notre situation. Par rapport à cet été, nous sommes très satisfaits de ce qui l'en est sorti." Le président de la franchise n'a pas voulu perdre la quasi-totalité de ses premiers tours de Draft pour récupérer Mitchell, et il assure que son équipe avait surtout besoin de stabilité après une saison sans playoffs.

New York a prolongé ses meilleurs jeunes

"L'une de nos priorités était de créer une stabilité en interne. On a prolongé RJ Barrett, et c'est la première prolongation (de l'un de nos rookies) depuis Charlie Ward. On a conservé Mitchell Robinson. C'est un joueur qu'on a formé ces dernières années, et on s'estime très chanceux d'avoir pu le conserver. On a récupéré le meneur numéro 1 de la free agency avec Jalen Brunson. On est donc vraiment content de cet été." New York a effectivement signé l'un des free agents les plus courtisés du marché, et après des années de bricolage à la mène, la franchise retrouve enfin un vrai leader sur le poste 1.

"Il comble l'un de nos plus grands vides : le poste de meneur titulaire" confirme le président des Knicks. "C'est un rôle tellement important dans notre équipe. On avait besoin de cette personne pour nous stabiliser. En n'effectuant aucun transfert, on renforce notre capital lié à la Draft et on sait que cela a beaucoup de valeur sur le marché. C'est quelque chose qui nous sera utile pour nous améliorer à l'avenir."


>