Lakers : Westbrook, déjà un problème ?

panoramic

Ils n’y arrivent décidément pas. Depuis l’arrivée de LeBron James en 2018, les Lakers n’ont jamais réussi à remporter leur match d’ouverture. Ce qui ne les avait pas empêchés d’être sacrés champions il y a un peu plus d’un an, au terme d’une drôle de saison terminée dans la bulle sanitaire du Disney World d’Orlando. Mardi soir, ils se sont donc encore inclinés, lors d’un match face aux Warriors où ils ont longtemps fait la course en tête (114-121).

Dans le sillage d’un Stephen Curry auteur d’un nouveau triple-double (21 points, 10 passes et 10 rebonds), les joueurs de Golden State ont accéléré lors d’un dernier quart remporté 38-29. James (34 points, 11 rebonds et 5 passes) et Anthony Davis (33 points et 11 rebonds) ont pourtant tout fait pour que les Angelenos l’emportent. Mais d’autres ont failli, à l’image d’un Russell Westbrook peu en réussite (8 points à 4/13, 5 rebonds, 4 passes et 4 balles perdues), et défendu ensuite par son entraîneur. Le bondissant meneur a quelques circonstances atténuantes. Notamment en termes d'ajustement car, pour la première fois de sa carrière, il ne fait pas partie des deux meilleurs joueurs de son équipe.

Vogel : "Il a besoin de temps"


"Plus que quiconque, il va avoir besoin d’une période d’adaptation. Il débarque dans notre culture, notre système, et c’est le petit nouveau. Mais il va trouver comment faire. C’est difficile, quand vous avez été habitué à être le joueur qui a le plus le ballon, d’être capable de jouer aux avec d’autres joueurs comme LeBron et AD (Davis), donc c’est juste un peu différent pour lui. Il va nous faire beaucoup de bien mais il a besoin d’un temps d’adaptation", ensuite déclaré Frank Vogel.

Un coach qui veut que l'ancien Wizard soit "agressif. Mais c’est la partie facile. Et il va l’être, et rester en mode offensif. Et il faut juste qu’il apprenne à jouer avec ses nouveaux coéquipiers. Encore une fois, il a juste besoin de temps. Et de passer ce temps sur le parquet avec les gars. On n’a pas pu beaucoup le faire en présaison parce qu’on a une équipe de vétérans. Plus on sera sur le terrain ensemble, à faire du travail vidéo le lendemain, plus il sera à l’aise." Il ne faudrait pas trop tarder, les Californiens, qui ont perdu leurs six matchs de présaison, devant vite se trouver. Parmi les points positifs, on notera toutefois la première intéressante de Carmelo Anthony (9 points, 4 rebonds et 2 passes).

LeBron revient sur la première de Westbrook :


>