La masse salariale en NBA va encore augmenter en 2023

USA Today Sports

C'est le chiffre qui intéresse les franchises NBA : la masse salariale autorisée, ou "salary cap" dans le langage américain. La saison passée, les équipes pouvaient dépenser 112.4 millions de dollars pour composer leur effectif. Si elles dépassaient les 136.6 millions de dollars, elles payaient alors une taxe, la "luxury tax".

Pour la saison à venir, la NBA a augmenté ces deux plafonds de 10%, avec désormais 123.7 millions de dollars pour la masse salariale et 150.3 pour la "luxury tax". Et cette flambée va continuer puisque les prévisions pour la saison 2023/2024 annoncent à nouveau 8.4 et 7.8% d’augmentation. Soit 134 millions pour le "salary cap" et 162 millions pour la "luxury tax".

Les franchises NBA peuvent ainsi dépenser de plus en plus, depuis quelques années, pour signer ou prolonger des joueurs, avec des salaires qui ont, eux aussi, pris plus de volume. En 2017 par exemple, la masse salariale autorisée n'était "que" de 99 millions de dollars...

Pour la saison 2022/2023, le joueur le mieux payé de la NBA sera Stephen Curry. Le champion et MVP des Finals 2022 touchera 48 millions de dollars.


>