Kyrie Irving écarte l'idée d'une retraite anticipée

AI / Reuters / Panoramic

Le meneur des Nets Kyrie Irving, écarté des parquets par son club à moins de se faire vacciner contre le Covid-19, a estimé mercredi que "chacun a le droit de faire ce qui lui semble bon", mercredi sur Instagram. "Chacun a le droit de faire ce qui lui semble bon pour lui. Personne ne devrait être forcé de faire quoi que ce soit avec son corps", a réagi le joueur pour justifier son choix de ne pas être vacciné. 

Le basketteur de 29 ans a été interdit mardi de s'entraîner ou de jouer par les Brooklyn Nets, à moins de se résigner à recevoir ses injections. Pour lutter contre la pandémie, la ville de New York a mis en oeuvre de nouveaux protocoles de sécurité sanitaire empêchant les adultes non vaccinés de prendre part aux entraînements ou aux matches. 

Plus tôt dans la journée mercredi, le site américain The Athletic a affirmé que la direction des Nets ne prolongera pas le contrat d'Irving qui se termine l'année prochaine. "Ne croyez pas que je vais prendre ma retraite", a répondu le meneur star. "Ne croyez pas que je vais abandonner ce sport pour une obligation vaccinale". 


>