Jayson Tatum avait retenu la leçon

USA TODAY Sports

Après quatre défaites de suite face aux Warriors, si l'on tient des Finals 2022, les Celtics ont enfin battu leurs bourreaux. Un succès à l'arraché, obtenu après prolongation (122-118) grâce notamment à une activité débordante de Jayson Tatum. Très maladroit (9 sur 27 aux tirs !), l'ailier des Celtics noircit la feuille avec 34 points, 19 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. Sans oublier ce parfait 12 sur 12 aux lancers-francs. De quoi le réjouir après le couac du 10 décembre dernier.

« Je pense que la première fois que nous avons joué contre eux, à San Francisco, j’avais le sentiment qu’on était dans cet état d’esprit : une revanche des Finals, un match sur ABC, c’était la première fois qu’on les rejouait depuis notre défaite… Tout le monde voulait tellement gagner » se souvient Tatum« Je pense que c’était la première fois de la saison que nous jouions sans personnalité, que nous étions tendus. Et nous en avons parlé aujourd’hui… »

Un simple match de saison régulière

Mais cette nuit, même si tout n'a pas été parfait, les Celtics sont apparus plus relâchés, plus confiants et finalement plus maîtres de leur au moment de conclure dans le "money time" puis la prolongation.  « Nous avons perdu le titre, mais aucune victoire ne peut inverser les choses. On ne peut pas revenir en arrière et changer ça. Nous n’avons donc pas considéré ce match comme une revanche des Finals. C’était juste un match contre une grande équipe avec de grands joueurs et évidemment un grand coach. Mais ce n’était qu’un match. Que l’on  gagne ou qu’on perde, nous n’aurions pas fait la fête ou accroché une bannière ou quoi que ce soit.»

A l'arrivée, les Celtics enregistrent une 8e victoire de suite, tandis que les Warriors ont toujours autant de difficultés en déplacement. A mi-parcours, les coéquipiers de Stephen Curry pointent à la 9e place de leur conférence, avec un bilan négatif. Ils ont déjà perdu 23 matches, quasiment le double des Celtics (34-12).


>