Et si Giannis était le meilleur défenseur de la NBA ?

Reuters
Après Michael Jordan et Hakeem Olajuwon, Giannis Antetokounmpo a l’occasion de devenir le troisième joueur de l’histoire à être sacré MVP et meilleur défenseur de la NBA la même saison. Une saison, actuellement interrompue jusqu’à une date indéterminée en raison de l’épidémie de coronavirus, où le "Greek Freak" a jusqu’alors impressionné. Le MVP en titre, qui possède le meilleur bilan de la ligue avec les Bucks, est d’ailleurs le grand favori à sa propre succession. Mais il pourrait aussi rafler un trophée qui est la propriété de Rudy Gobert depuis deux ans.

Celui qui affiche ses meilleures moyennes en carrière aux points (29.6) et aux rebonds (13.7) réalise certes moins de contres cette saison (un de moyenne par match), mais il est le joueur de la NBA que ses adversaires viennent le moins défier au panier, devant les frères Lopez, ses coéquipiers à Milwaukee. Et il est aussi celui qui possède le meilleur ratio défensif de tout la ligue. Et contrairement à ses concurrents, des intérieurs comme Gobert ou Anthony Davis, Antetokounmpo peut lui défendre sur tous les postes, ce qui complique grandement la tâche de ses adversaires.

Mais si son jeu offensif est régulièrement encensé, son impact défensif, pourtant évident, est moins mis à l’honneur. Il a les arguments pour convaincre les votants mais doit donc faire face à une concurrence motivée, à l’image de Joël Embiid et Marcus Smart, candidats déclarés. Outre Gobert et Davis, son coéquipier Brook Lopez ne doit pas être ignoré, alors que Bam Adebayo est lui aussi un sérieux candidat. On peut également citer Kawhi Leonard et Ben Simmons, autres prétendants à ce titre de meilleur défenseur de l’année.