Coronavirus : La mère de Towns dans le coma

Alors que la NBA compte officiellement 14 cas de contamination au coronavirus, le pivot français du Jazz Rudy Gobert étant le premier à avoir été déclaré positif, Karl-Anthony Towns a révélé que ses parents étaient aussi atteints par le Covid-19. Et si le père du pivot des Wolves a pu sortir de l’hôpital, sa mère a elle été plongée dans le coma. Une situation particulièrement difficile à vivre pour le numéro un de la draft 2015, qui a évoqué le sujet dans une vidéo particulièrement émouvante qu’il a publiée sur son compte Instagram.
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sharing my story in the hopes that everyone stays at home! We need more equipment and we need to help those medical personnel on the front lines. Thank you to the medical staff who are helping my mom. You are all the true heroes! Praying for all of us at this difficult time.

 

Une publication partagée par Karl-Anthony Towns (@karltowns) le


 


"Il est important que tout le monde comprenne bien la gravité de la situation avec le coronavirus. Je pense que ma situation peut aider, et j’ai donc décidé de faire cette vidéo pour vous donner des nouvelles. La semaine dernière, on m’a dit que mes parents ne se sentaient pas bien. Ma première réaction a été de dire qu’il fallait voir un médecin. Il n’y avait aucune raison d’attendre, qu’il fallait juste aller à l’hôpital le plus proche, raconte-t-il, confiant que son père avait lui pu quitter l’hôpital. Et après quelques jours sans aucune amélioration, j’ai voulu aller à l’hôpital pour avoir des examens plus poussés. Mais ma sœur m’a dit qu’elle devait faire le test du coronavirus. Je pense que personne ne comprenait encore ce que c’était vraiment, alors que son état se dégradait. Ça n’arrêtait pas d’empirer, même s’ils faisaient tout leur possible à l’hôpital."

Il confie ensuite comment la situation de mère à continuer à se dégrader, jusqu’à ce qu’elle soit placée en coma artificiel. "Depuis, je ne lui ai plus parlé, je n’ai plus été en mesure de communiquer avec elle. Je reçois juste des nouvelles de son état. C’est très dur, mais on reste positif, déclare-t-il, avant d’expliquer pourquoi il a voulu enregistrer ce message poignant. Ma famille m’a dit de faire cette vidéo pour que les gens comprennent à quel point c’est grave. Cette maladie ne doit pas être prise à la légère. S’il vous plaît, protégez vos familles, vos êtres chers, vos amis, vous-même. Appliquez la distanciation sociale. N’allez pas dans des endroits avec beaucoup de gens, ça ne fait qu’augmenter vos chances d’avoir le virus, qui est… mortel. Mortel. Et on va continuer à le combattre, avec ma famille. Et on va le battre."