Chris Paul, futur propriétaire d'une franchise NBA ?

Reuters

C’est une petite phrase qui va sans doute faire beaucoup parler. Invité à une conférence organisée par Goldman Sachs pour les petites entreprises, Chris Paul a révélé qu’il se voyait propriétaire (minoritaire ?) d’une franchise NBA à se retraite.

« J'aimerais faire partie d'un groupe de propriétaires après avoir terminé de jouer » a-t-il ainsi confié au sujet de ses plans, une fois qu’il aura raccroché les baskets.

Si le meneur actuel des Phoenix Suns, âgé de 37 ans, parle d’un groupe de propriétaires, c’est que le prix des franchises NBA a explosé ces dernières saisons et qu’on ne peut plus, comme l’avait fait Michael Jordan avec les Charlotte Bobcats en 2006, prendre le contrôle d’une équipe pour 275 millions de dollars.

Désormais, les prix ont été multipliés par six, au minimum, et même si Chris Paul a gagné plus de 400 millions de dollars de salaires dans sa carrière, il n’a donc pas la fortune personnelle suffisante. Il va donc devoir s’associer… peut-être avec son grand ami LeBron James, qui veut également racheter une franchise (ou en créer une à Las Vegas) à sa retraite.


>