Après Rui Hachimura, d’autres transferts à venir chez les Lakers ?

USA TODAY Sports

Avec Rui Hachimura, les Lakers voulaient « ajouter de la taille et de la profondeur sur les ailes ». C’est Rob Pelinka, le general manager des Lakers, qui le dit quelques jours après avoir envoyé Kendrick Nunn et trois seconds tours de Draft à Washington pour récupérer le prometteur Japonais. 

« Il m’a toujours impressionné. C’est un jeune joueur aux multiples facettes, costaud, athlétique et talentueux. Je suis ravi d’avoir l’occasion de l’intégrer à notre club. Je pense qu’il va nous apporter beaucoup », s’enthousiasme l’entraîneur de l’équipe, Darvin Ham, dont la recrue devrait démarrer mercredi face aux Spurs, avec le maillot n°28 sur le dos.

Ce transfert doit renforcer une équipe des Lakers, dont le bilan est toujours négatif, qui ont longtemps souffert des absences liées aux blessures d’Anthony Davis notamment. « Le calcul pour les Lakers est de gagner le titre ou non. Il n’y a pas d’entre-deux ou de développement progressif. Lorsqu’on analyse les opportunités, on doit le faire à travers ce prisme. S’il y a une opportunité d’aller jusqu’au bout et de gagner un titre, on ne se passera d’aucune ressource », prévient Rob Pelinka.  

Ce dernier en profite pour préciser que ce transfert « ne signifie pas que notre travail est terminé. On va continuer à surveiller la situation avec les 29 autres équipes . Notre boulot, en tant que dirigeants, est toujours de chercher à améliorer notre équipe à la fois maintenant et dans le futur. On a senti que Rui était le moyen parfait pour le faire, et c’est pourquoi on a frappé tôt. »


>