A Brooklyn, un banc au soleil

Jeff Gross / Getty Images via AFP

Faites place aux Brooklyn Suns ! Même sans le soleil de l'Arizona, la franchise basée à New York peut prétendre à un changement de nom. Avec les récentes nominations d'Amar'e Stoudemire et Mike D'Antoni pour aider Steve Nash dans sa première expérience de head coach, l'équipe qui a terminé à la 7eme place de la conférence Est l'an passé mise sur les hommes qui ont fait briller Phoenix dans les années 2000. Avec ce staff, Brooklyn compte s'offrir le rayonnement nécessaire pour remporter son premier titre NBA.

es trois hommes vont être associés pour la première fois depuis l'été 2008. Après quatre ans de collaboration, ce Big 3 atypique avait éclaté avec le départ de l'entraîneur pour New York. Phoenix avait alors fini d'illuminer la NBA avec son jeu offensif. C'était la fin du retour au premier plan de la franchise de l'Arizona. Durant cette période ensoleillée, Phoenix a joué les premiers rôles avec 258 victoires pour 121 défaites et surtout le meilleur bilan de la Ligue à l'issue de la saison régulière 2004-2005 et deux participations aux finales de conférence.

Une équipe de Brooklyn modelée par l'expérience de Nash avec D'Antoni


Le jeu spectaculaire des Suns n'aura pas permis de remporter le moindre honneur national si ce n'est les deux titres de MVP de Steve Nash, celui de coach de l'année de Mike D'Antoni et le trophée de meilleur progression de Boris Diaw. Un véritable crève-cœur. Face au run and gun appliqué par les Suns, de nombreuses équipes ont terminé avec une insolation. La tactique mise en place dans l'Arizona reposait sur des possessions courtes avec un shoot à prendre dans les 7 secondes après la récupération du ballon.

Pour y arriver, l'adresse à 3 points était élevée et les pick and roll impliquant Steve Nash et Amar'e Stoudemire nombreux. C'est un peu cette philosophie qui sera mise en place au Barclays Center par le Canadien. Lors d'un événement où il était invité, l'entraîneur débutant avait déjà affirmé que son expérience avec Mike D'Antoni allait modeler les systèmes offensifs de ses Nets. « Je veux que l'on joue vite. Je veux qu'on utilise les espaces pour se créer des opportunités. » Une stratégie qui doit être approuvée par Sean Marks, son General Manager et ... ancien coéquipier à Phoenix entre 2006-2008.

Ensemble, ces hommes forts au passé commun à Phoenix vont avoir l'occasion de remporter une bague en s'asseyant sur le banc des Nets. Une place prisée tant l'effectif mis à leur disposition est de qualité. Avec Kyrie Irving, DeAndre Jordan et surtout Kevin Durant qui va faire son retour de blessure, Brooklyn a les individualités pour briller. Et peut-être réussir ce que Phoenix n'avait pas réussi.