Natation : Record de France du 200m brasse pour Bonnet, les Mondiaux sans Wattel



Charlotte Bonnet est en grande forme. La protégée de Philippe Lucas a marqué la troisième et avant-dernière journée des championnats de France de natation en bassin de 25m organisés à Chartres. A l’occasion d’une finale du 200m brasse à sens unique, la nageuse du club de Nice a repoussé la concurrence à plus de quatre secondes lors d’une victoire en 2’21’’34. Charlotte Bonnet a ainsi retiré 21 centièmes de seconde à la référence détenue depuis décembre 2008 par Sophie de Ronchi, dans une nage qui était tout sauf sa spécialité par le passé. « Celui-ci, il fait vraiment plaisir. C'est un record qui date, qui a été fait en combinaison il y a dix ans il me semble, a confié la Niçoise dans des propos recueillis par le site officiel de la FFN. Cela veut dire que dans les dix dernières années, personne n'a nagé si vite et ça me tenait à coeur d'y arriver et de faire un si beau temps. Je trouve ça fort, donc c'est cool. » Cette performance permet également à Charlotte Bonnet de s’assurer du billet sur la distance pour les championnats du monde qui auront lieu à Melbourne.


Wattel ne verra pas Melbourne


Des Mondiaux auxquels Marie Wattel a pris la décision de renoncer. Dans un message publié sur son compte officiel Instagram, la nageuse du CN Marseille a justifié son choix par la volonté de souffler. « J'ai besoin de passer du temps chez moi et de recharger mes batteries après une année intense », a-t-elle confié à cette occasion. Une décision que la Marseillaise avait laissé filtrer dans un entretien à l’AFP en amont des ces championnats. « Pendant un an, j'ai repoussé mes limites, je me suis accrochée, avait-elle confié. Je me fixais des objectifs à court et moyen terme et il y en avait toujours un caché derrière l'autre. C'était usant. » Alignée en finale du 50m nage libre, Marie Wattel s’est inclinée pour 44 centièmes de seconde face à Mélanie Hénique, qui a validé son billet pour Melbourne avec son succès en 23’’95. Une avant-dernière journée qui a également vu Maxime Grousset, champion de France du 200m nage libre en 1’42’’09, et son dauphin Roman Fuchs (1’43’’16) se qualifier pour les Mondiaux sur la distance. Ayant pris le meilleur sur Analia Pigrée à l’occasion de la finale du 100m dos en 57’’30, Pauline Mahieu rejoint également la sélection qui fera le déplacement en Australie.

>