Natation - Championnats du monde : Pigrée en bronze sur le 50m dos

Panoramic
C'est un festival pour l'équipe de France ! Après la médaille d'argent remportée par Maxime Grousset sur le 100 mètres nage libre, cinq petites minutes auparavant, la Française Analia Pigrée a décroché la médaille de bronze sur la course du 50 mètres dos. Partie ligne d'eau numéro trois, la Tricolore a pris un excellent départ, avant de bien enclencher le travail, derrière. A l'attaque, et dans le paquet, la Tricolore a rapidement pu espérer une médaille. Après avoir, malgré tout, coincé quelque peu, en se retrouvant quatrième, voire cinquième, Pigrée a donc fini par prendre la troisième place. Une breloque décrochée après être parfaitement bien revenue sur la fin. Une touche qui a fait toute la différence. Et pour la réussir, la Tricolore a su s'agrandir, avec toute la vitesse qu'elle avait alors. A l'arrivée, Analia Pigrée signe un temps de 27.40.

"Cela s'est vraiment joué à rien"


Une finale particulièrement serrée, puisque devant, la Canadienne Kylie Masse a signé un temps de 27.31, soit neuf centièmes de mieux que la Tricolore, alors que la deuxième place n'était qu'un centième. C'est l'Américaine Katharine Berkoff qui s'y installe (27.39). Quant à la quatrième place, elle n'était également qu'à un petit centième de Pigrée. Au micro de France Télévisions, Analia Pigrée ne pouvait évidemment pas cacher sa joie : "C'était vraiment fantastique. Déjà, en demies, on était toutes serrées. Et là c'est encore confirmé, on était toutes serrées. Cela s'est vraiment vraiment mais vraiment joué à rien." Ce qui a fait la différence : "C'est vraiment le départ. Sur des centièmes comme ça, c'est soit le départ, soit la touche." Des secteurs que la nageuse a travaillé : "Oui particulièrement, car je n'étais pas vraiment bonne en départ. Et on a vraiment mis le point dessus. On passe par toutes les émotions, en chambre d'appel, ce n'est pas la même que quand on sort, quand on arrive au bassin, la touche... On regarde son temps, déjà je suis myope, du coup, je n'avais pas vu. (rires)"

>