Yamaha : Opération du bras droit dès ce mardi pour Fabio Quartararo

Fabio Quartararo a fait son choix. Assurant être « perdu » ce dimanche peu après un Grand Prix d’Espagne cauchemardesque, le pilote de l’écurie Yamaha s’est résolu à passer par la case bloc opératoire dans les meilleurs délais. Touché par le syndrome des loges durant la course disputée sur le Circuit Angel-Nieto de Jérez de la Frontera, Fabio Quartararo avait confié avoir perdu toute force dans son bras droit. « Mon bras, c’était de la pierre », avait-il déclaré. Alors que son écurie Yamaha a confirmé ce lundi en fin de matinée que le Niçois serait absent des essais organisés sur le tracé espagnol afin de passer des examens médicaux en France, le quotidien L’Equipe a appris auprès du manager du pilote français Eric Mahé qu’une opération chirurgicale qualifiée de « petite » au niveau de l’avant-bras droit de Fabio Quartararo aura lieu dès ce mardi à Aix-en-Provence après avoir été reçu par le docteur Olivier Dufour, information ensuite confirmée par l'écurie Yamaha auprès de l'AFP.


Aucun doute pour le Grand Prix de France


Dans des propos recueillis par le quotidien sportif, Eric Mahé explique qu’« il y a un endroit où le sang ne circule pas bien » et que l’opération « bénigne » a pour but de « débloquer la zone ». Une opération que le manager de Fabio Quartararo assure être « beaucoup moins lourde que pour un vrai syndrome des loges ». Une opération de ce type avait été subie par le pilote français en juin 2019, durant sa première saison dans la catégorie MotoGP. Cette opération moins importante devrait permettre au pilote Yamaha d’être pleinement opérationnel pour le Grand Prix de France, organisé au Mans du 16 au 18 mai prochains. « On était de toute façon pas très inquiets pour Le Mans. Même avec une opération classique, il aurait pu courir, il l'a déjà fait, ajoute Eric Mahé. Mais là c'est vraiment bénin. Il sera très vite remis. » De quoi rassurer son équipe Yamaha alors que Fabio Quartararo restait sur deux victoires lors des deux courses précédant un Grand Prix d’Espagne qu’il dominant avant d’être coupé dans son élan.

>