MotoGP : Quartararo compte tout donner

Panoramic


Fabio Quartararo n’a pas caché sa satisfaction. Quatrième des qualifications du Grand Prix de Valence à deux dixièmes de seconde de Jorge Martin, le champion du monde en titre a devancé son rival pour le titre Francesco Bagnaia. A l’issue de cette séance, « El Diablo » a confié être satisfait malgré tout de sa performance. « Je me sens bien, je me sens même super bien, a assuré le Niçois face à la presse. Aujourd’hui a été l’un des meilleurs samedis de la saison. » Avec une Yamaha en difficulté question puissance et vitesse de pointe, Fabio Quartararo a assuré avoir « décidé d’aller à fond » lors de cette séance de qualification mais également être « assez heureux de (sa) position » sur la grille de départ pour ce dimanche. Alors que la victoire sera impérative pour le Français afin de devancer Francesco Bagnaia au championnat, Fabio Quartararo a décidé de mettre de côté la course au titre.

Quartararo : « C’est le jour où je peux faire tout ce que je veux »


En effet, le natif de Nice assure que gagner est la seule idée qu’il a en tête. « Si je gagne la course, il se passera peut-être quelque chose, a-t-il admis. Mais mon objectif principal sera de me battre pour la victoire : c’est la seule chose que je peux faire moi-même. » Pour cela, il devra se défaire de pilotes avec des machines plus performantes mais Fabio Quartararo assure avoir les armes pour cela. « Je pense que nous sommes vraiment bien et que nous partons dans une vraiment bonne position. Le rythme est bon, a confié le Français. C’est assez clair pour les pneus : je me sens en confiance. » Une course pendant laquelle « El Diablo » entend bien tout tenter, quitte à flirter avec les limites. « C’est le jour où je peux faire tout ce que je veux, a-t-il affirmé dans un sourire. Je devrai le faire et ce n’est pas une super position d’être 23 points derrière, mais dans cette situation, c’est le seul point positif que je peux trouver. »

Quartararo : « Quoi qu’il se passe, je serai heureux »


Mais, quel que soit le résultat de ce Grand Prix de Valence et du championnat du monde, Fabio Quartararo n’entend pas sortir de cette saison avec des regrets. S’il admet que son équipe et lui n’ont pas été irréprochables tout au long de l’année, « El Diablo » veut surtout qu’elle serve d’apprentissage pour l’avenir. « J’ai fait des erreurs, nous avons fait des erreurs avec l’équipe, mais compte tenu de ce qui s’est passé pour nous au début de la saison, j’ai appris beaucoup de choses cette saison, assure le pilote français. Quoi qu’il se passe, je serai heureux. » Une fois cette dernière manche de la saison derrière lui, Fabio Quartararo pourra se tourner vers la saison 2023 avec des essais organisés sur le Circuit Ricardo-Tormo dès la semaine prochaine durant lesquels le Tricolore pourra tester ce que Yamaha prépare d’arrache-pied pour répliquer à une Ducati devenue tout-terrain avec, pour la partie moteur, le soutien de l’ancien ingénieur de Ferrari Luca Marmorini.

>