MotoGP : Marquez sera présent dans le paddock en Autriche

panoramic


Marc Marquez va venir remonter le moral de son équipe. Alors qu’Honda connaît une saison 2022 très compliquée, le sextuple champion du monde va faire un retour qui sera surement remarqué dans le paddock à l’occasion du Grand Prix d’Autriche. Admettant que la marque japonaise est « dans un moment critique », le pilote espagnol confie avoir « beaucoup parlé avec l’équipe et essayé de comprendre la moto 2022, la situation et ce qu’il se passe ». S’il fera le déplacement au Red Bull Ring alors qu’il est en pleine convalescence après une opération du bras droit qui est sans doute celle de la dernière chance, c’est car Marc Marquez veut « parler à tout le monde et rencontrer les membres du HRC venus du Japon afin de travailler pour l’avenir ». « On travaille tous ensemble, on gagne ensemble, on perd ensemble et on reviendra ensemble », a-t-il ajouté dans un communiqué de Honda.


M.Marquez : « Ce n’est pas le moment d’y aller trop fort »


Marc Marquez affirme également son envie de « rester connecté » à son écurie alors que les liens s’étaient distendus après la précédente opération. « Je veux être impliqué de telle manière que, lors que je serai de retour, tout sera encore frais », a confié le natif de Cervera. Alors qu’il a été opéré voici dix semaines, Marc Marquez assure qu’il se sent « de mieux en mieux » et que « l’os se régénère d’une manière satisfaisante ». « On est encore en mode convalescence, je travaille très dur concernant le cardio afin d’être prêt, a ajouté l’Espagnol. Un nouvel examen est prévu en août prochain et, dès lors, je pourrai faire un pas de plus dans la récupération et commencer à forcer plus afin de retrouver une musculature. » S’il se dit « optimiste », le sextuple champion du monde MotoGP ne veut pas trop s’avancer quant à une date de retour à la compétition. « Ce n’est pas le moment d’y aller trop fort », a-t-il affirmé, ayant sans doute en tête les conséquences de son retour précipité à la compétition en 2020. Toutefois, du côté de l’écurie Honda, on espère compter sur le pilote espagnol lors des essais de fin de saison, alors qu’il pourrait avoir Joan Mir comme coéquipier.

>