MotoGP : Marquez manquera le Grand Prix de République Tchèque

Le timing était trop serré pour Marc Marquez. Avec trois courses (une en République Tchèque puis deux de suite en Autriche sur le Red Bull Ring, comme cela avait été le cas pour la F1) programmées sur les trois prochaines semaines, l'Espagnol devait se douter qu'en repassant sur la table d'opération une deuxième fois, ce lundi, il ruinait presque automatiquement du même coup ses chances de participer à la troisième manche du Championnat du Monde MotoGP, ce week-end à Brno. C'est donc sans réelle surprise que l'équipe Repsol Honda a annoncé ce mardi que l'homme aux six étoiles se voyait contraint de faire l'impasse sur la République Tchèque. « Malheureusement, Marc Marquez manquera le Grand Prix de République Tchèque », a fait savoir le team cher au pilote espagnol au lendemain de la nouvelle opération du quadruple champion du monde sortant (il avait dû se contenter de la 3eme place en 2015) et sacré six fois sur ses sept années passées jusqu'à maintenant dans la catégorie reine de la moto. Lorsqu'ils ont revu Marquez pour voir si la plaque en titane posée sur son humérus droit deux semaines plus tôt dans le but de le consolider après la chute de l'Espagnol à Jerez faisait bien son effet, les médecins avaient en effet constaté que la plaque en question avait été endommagée, probablement par une accumulation de stress. Ils ont donc décidé de l'opérer une deuxième fois, quinze jours après la première intervention.

Ou comment Bradl se retrouve encore invité de dernière minute à Brno !





Une opération qui n'avait pas empêché le célèbre numéro 93 de tenter le pari fou, quelques jours plus tard lors du GP d'Andalousie, d'immédiatement remonter sur sa moto et de disputer la course. Finalement après s'être testé lors de la 2eme séance d'essais libres, Marquez avait compris qu'il ne fallait pas insister. Et c'est probablement avec la même précaution désormais qu'il devrait envisager son retour à la compétition. Un come-back qu'il ne faut peut-être pas attendre lors du premier des deux rendez-vous autrichiens, mais davantage à l'occasion du second. Autant dire qu'il semble presque déjà impossible d'imaginer que le natif de Cervera (Lérida) soulève cette saison un cinquième trophée consécutif. Surtout que Fabio Quartararo, actuellement dans une autre dimension et parti sur des bases hallucinantes, possède déjà cinquante points d'avance sur Marquez après les deux premières courses, toutes deux remportées par le petit prodige français. A noter que c'est le pilote d'essai du Team Repsol Honda Stefan Bradl (30 ans) qui remplacera l'Espagnol à Brno. L'année dernière, l'Allemand avait déjà été convié en dernière minute au rendez-vous tchèque. Il palliait alors l'absence de Jorge Lorenzo, convalescent à l'époque. L'année précédente, en 2018, l'ex-champion du monde Moto2 en 2011 devant... Marc Marquez avait déjà participé au GP de République Tchèque, sur invitation cette fois. Une fois de plus, l'histoire se répète pour celui qui pourrait également assurer le relais en Autriche si le sextuple champion du monde n'est toujours pas revenu d'ici là.