MotoGP - GP du Japon : Quartararo troisième d'une séance d'essais rallongée

panoramic

Trois ans après, le MotoGP est enfin de retour au Japon ! Privé de moto depuis 2019 en raison de la pandémie de coronavirus, le public japonais a pu découvrir les meilleurs pilotes du monde ce vendredi, à l'occasion de la première séance d'essais libres, et notamment le leader du championnat Fabio Quartararo, qui n'était que sixième mondial, loin derrière Marc Marquez, lors de sa dernière visite au circuit de Motegi. A peine cinq jours après sa lourde chute à Aragon, où il s'est notamment blessé au niveau du torse, le champion du monde était en piste, pour une seule séance, qui a duré 75 minutes et a commencé plus tard que d'habitude, afin de s'assurer que toutes les équipes avaient fait le temps de faire le déplacement entre l'Espagne et le Japon.

Quartararo derrière les Ducati


Lors de cette séance, le pilote Yamaha a pu effectuer 28 tours, et l'un d'entre eux en 1'44"558, ce qui lui a permis de se classer troisième de la séance, derrière les deux Ducati de Jack Miller et Francesco Bagnaia. L'Italien, grand rival du Français pour le championnat (il est deuxième à dix points à cinq Grands Prix de la fin), a terminé à 28 millièmes de son coéquipier australien, et avec 21 millièmes d'avance sur le Niçois. Aleix Espargaro, qui peut également rêver du titre mondial (il est à 18 points de Quartararo) a terminé quatrième, alors que l'autre pilote français, Johann Zarco, absent lors du dernier GP du Japon en 2019 (il avait quitté KTM en cours de saison et n'avait pas encore rejoint Honda) a pris la onzième place, à 289 millièmes de Miller. A noter que cette séance a été légèrement perturbée par la pluie, et que les prévisions météo ne sont pas très optimistes pour samedi, où la deuxième séance se tiendra à 3h50 (heure française), la troisième à 7h25 et les deux séances de qualification à 8h05 et 8h30.

>