Moto : Décès de Gresini des suites du coronavirus

Le monde de la moto est en deuil. Ce mardi matin, via son compte Twitter officiel, l'équipe Gresini Racing a annoncé une bien triste nouvelle. En effet, Fausto Gresini est décédé des suites du coronavirus : « La nouvelle que nous n'aurions jamais voulu donner, et que nous sommes malheureusement obligés de partager avec vous tous. Après près de deux mois de combat contre le Covid, Fausto Gresini est malheureusement décédé, quelques jours après avoir eu 60 ans #CiaoFausto ». L'homme de 60 ans avait été sacré champion du monde en 125cc, à deux reprises, soit en 1985 puis en 1987. Le pilote avait d'ailleurs effectué toute sa carrière dans cette catégorie, remportant un total de 21 courses. Par la suite, l'Italien était resté dans le milieu, devenant patron d'écurie. En effet, en 1997, Gresini avait fondé sa propre équipe, qui portait son nom : Gresini Racing. Une formation qui existe encore aujourd'hui, 24 ans après.


Trois titres de champion du monde pour Gresini Racing


L'an passé, lors d'une saison 2020 déjà fortement perturbée par la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, elle avait encore été en mesure de s'aligner dans les trois catégories moto qui existent à ce jour. La catégorie reine, MotoGP, mais également Moto2 et Moto3. A son palmarès, l'écurie Gresini Racing, sous les ordres de Fausto Gresini, compte un total non négligeable de trois titres de champion du monde. Le premier, en 2001, dans la catégorie 500cc, grâce au Japonais Daijiro Kato. Le deuxième, en 2010, dans la catégorie Moto2, grâce à l'Espagnol Toni Elias. Enfin, le troisième et dernier, en 2018, dans la catégorie Moto3, grâce à l'Espagnol Jorge Martin. Outre des joies, l'écurie Gresini Racing, toujours sous les ordres de Fausto Gresini, a également connu des drames, avec deux pilotes décédés en pleine course : le Japonais Daijiro Kato lors du Grand Prix du Japon en 2003 et l'Italien Marco Simoncelli lors du Grand Prix de Malaisie en 2011.

>