GP de Grande-Bretagne : Victoire de Bagnaia à Silverstone, Quartararo seulement 8eme, Zarco à la faute

Panoramic


Francesco Bagnaia repart sur de bonnes bases ! Vainqueur à Assen avant la trêve estivale, le pilote Ducati a récidivé ce dimanche à Silverstone pour signer son quatrième succès de la saison. Un Grand Prix de Grande-Bretagne qui a tout d’abord vu les pilotes français se mettre à l’honneur. Alors que Johann Zarco a su conserver l’avantage lié à la pole position magistrale obtenue ce samedi, Fabio Quartararo a réalisé un envol quasiment parfait depuis la deuxième ligne pour s’installer juste derrière son compatriote et devant Jack Miller. Le fait d’avoir une monte pneumatiques plus tendres que ses rivaux, avec le pneu tendre à l’avant et le pneu dur à l’arrière a aidé le leader du championnat du monde à réaliser un tel départ. Toutefois, « El Diablo » savait qu’il devait purger une pénalité « long lap », ce qu’il a fait au tout dernier moment possible, dans le quatrième tour de la course. Si la perte de temps a été aussi faible que possible, Fabio Quartararo a glissé de la deuxième à la cinquième place…

Quartararo a perdu le rythme, Zarco a tout perdu


Mais le champion du monde en titre a comme perdu du rythme et n’a jamais su remonter dans la hiérarchie. Devant, tout allait pour le mieux concernant Johann Zarco, solidement en tête, mais le Cannois devra encore attendre pour aller chercher sa première victoire dans la catégorie-reine. Le cinquième tour lui a été fatal, le pilote Ducati Pramac perdant l’avant au virage 8. Reparti bon dernier, il s’est finalement résolu à abandonner quelques boucles plus tard. Héritant alors de la première position, Jack Miller n’a pas résisté longtemps à un Alex Rins déchaîné. Parti onzième, le pilote Suzuki a pris les commandes alors que Francesco Bagnaia s’est installé comme son dauphin. Toutefois, l’Espagnol a vu l’Italien fondre sur lui et le passer à dix tours du but. Francesco Bagnaia pensait alors pouvoir s’envoler vers la victoire, mais le vice-champion du monde 2021 a reçu un avertissement de la direction de course concernant les limites de piste, l’obligeant à prendre moins de risques sur ses trajectoires. Derrière, la situation a été loin de s’améliorer pour un Fabio Quartararo très clairement en délicatesse avec ses gommes.


Bagnaia a tenu bon, Quartararo reprend un point à A.Espargaro


Passé notamment par Enea Bastianini, Jorge Martin et Miguel Oliveira dans la deuxième moitié de course, « El Diablo » a dû résister dans les dernières boucles à un Aleix Espargaro diminué après sa lourde chute ce samedi mais combatif jusqu’au bout pour finir huitième. Pour la victoire, c’est face à un Maverick Viñales tonitruant en fin de course que Francesco Bagnaia a dû tenir bon pour s’imposer avec quatre dixièmes de seconde de marge, devenant le huitième vainqueur à Silverstone sur les huit dernières courses qui y ont été disputées, quand Jack Miller complète le podium. Au classement du championnat, Fabio Quartararo ne fait pas une si mauvaise affaire que ça, quittant Silverstone avec une avance portée à 22 points sur Aleix Espargaro. Pour Johann Zarco, ce zéro pointé inimaginable avant le départ est lourd de sens. En effet, Francesco Bagnaia et Enea Bastianini, quatrième ce dimanche, passent devant le Tricolore, qui pointe désormais au cinquième rang à 66 points de son compatriote. Le Grand Prix d’Autriche, sur le Red Bull Ring dans deux semaines, sera l’occasion de se remettre dans le sens de la marche.

MOTOGP / GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE
Classement final - 20 tours (100,300km) - Dimanche 7 août 2022
1- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) en 40’10’’260
2- Maverick Viñales (ESP/Aprilia) à 0’’426
3- Jack Miller (AUS/Ducati) à 0’’614
4- Enea Bastianini (ITA/Ducati Gresini) à 1’’651
5- Jorge Martin (ESP/Ducati Pramac) à 1’’750
6- Miguel Oliveira (POR/KTM) à 2’’727
7- Alex Rins (ESP/Suzuki) à 3’’021
8- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 3’’819
9- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 3’’958
10- Marco Bezzecchi (ITA/Ducati VR46) à 6’’646


Classement du championnat du monde pilotes après 12 Grands Prix (sur 20)
1- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) 180 points
2- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) 158
3- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) 131
4- Enea Bastianini (ITA/Ducati Gresini) 118
5- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) 114

>