Dopage : Iannone suspendu 18 mois !

La carrière d’Andrea Iannone vient de prendre un sacré coup ! Le pilote italien de 30 ans a été suspendu 18 mois pour dopage, et ne pourra pas courir en compétition avant le 16 juin 2021 (sa suspension provisoire lui avait été notifiée le 17 décembre 2019). Le pilote Aprilia avait été contrôlé positif à la Drostanolone, un anabolisant, le 3 novembre dernier lors du Grand Prix de Malaisie, qu’il avait abandonné au onzième tour. Suspendu provisoirement, il a vu ce mercredi la Cour Internationale Disciplinaire de la Fédération internationale de motocyclisme le suspendre pour 18 mois et le disqualifier des deux derniers Grands Prix de la saison 2019 (Sepang et Valence), ce qui ne change rien au niveau comptable puisqu’il avait abandonné ces deux courses.

Iannone estime avoir été contaminé par de la viande


Comme le prévoit le règlement, Andrea Iannone a la possibilité de faire appel avant le 22 avril auprès du Tribunal Arbitral du Sport. Ce qu'il va "sûrement" faire, comme le pilote l'a déclaré à Sky Italia. Andrea Iannone estime en effet qu'il a été contaminé par de la viande dans un restaurant. "Personne ne sait avec certitude ce qu'il mange. Je pense qu'il y a une incohérence entre le règlement et la réalité. Il faudrait les faire converger », a-t-il déclaré. Si la sanction est confirmée, le pilote italien sera remplacé par le Britannique Bradley Smith chez Aprilia cette saison. Une saison de MotoGP qui, au mieux, commencera le 17 mai au Mans en raison des nombreux reports liés à la pandémie de coronavirus. Même si cette date semble assez improbable, d’autant que les Grands Prix suivants doivent se dérouler en Italie et en Espagne, les deux pays européens les plus touchés.