Serie A : Chelsea fixe le prix de Giroud



Le départ d’Olivier Giroud de Chelsea se précise. À deux mois de l’ouverture du mercato hivernal, les décideurs du club londonien ont ouvert grand les portes d’un transfert pour l’international tricolore. Si l’on se fie aux révélations faites ce mercredi par La Gazzetta dello Sport, ils auraient même fixé le prix pour lequel ils seraient prêts à libérer leur champion du monde. Celui-ci se situerait entre 6 et 7M€. Un montant qui est loin d’être inaccessible pour le principal courtisan de l’ancien montpelliérain, l’Inter Milan.

En raison d’alternatives réduites en attaque, où le duo Lukaku - Martinez est constamment aligné, les Nerazzurri ont fait du recrutement d’un avant-centre leur priorité pour le mois de janvier prochain. Plusieurs pistes sont explorées et celle menant à Giroud en est la principale. Le quotidien italien indique qu’un contrat de 18 mois attend déjà le natif de Chambéry du côté de San Siro. L’intéressé a de quoi être séduit par cette opportunité, surtout qu’il retrouvera en Lombardie un coach qu’il connait très bien, en la personne d’Antonio Conte. Et son temps de jeu devrait être nettement plus conséquent que celui dont il dispose actuellement chez les Blues. Durant le dernier mois de compétition, il n’a joué en tout et pour tout que vingt petites minutes.

L’Inter explore aussi d’autres options

 

L’avenir de Giroud se dessine donc du côté de l’Italie. Cependant, rien n’est encore acquis et un échec des négociations n’est pas à exclure, notamment par rapport aux conditions financières du deal même si un contrat en or est loin d’être la priorité du Français en ce moment. Les alternatives des Intéristes à ce poste ont pour nom Andrea Petagna (SPAL) et Kevin Lasagna (Udinese). Des attaquants de qualité mais qui sont, bien sûr, loin de présenter la même carte de visite que le troisième meilleur buteur de l’histoire des Bleus. À noter, d’autre part, que pour renforcer son flanc droit, l’Inter a des vues sur le prometteur ailier suédois (d’origine macédonienne) de l’Atalanta Bergame, Dejan Kulusevski.

Bleus - Henry : "Giroud, un point de référence"