Rennes : Pourquoi Umtiti n'a pas signé

Panoramic


Après quelques années ensemble à Lyon, Samuel Umtiti et Bruno Genesio auraient pu se retrouver cet été à Rennes. En effet, alors que le club breton a notamment très bien vendu le Marocain Nayef Aguerd à West Ham durant le dernier mercato, le champion du monde français en 2018 était une des pistes étudiées. En quête d'un renfort en défense central, l'ancien entraîneur des Gones avait ainsi ciblé celui qui était alors poussé dehors par le FC Barcelone. « Parfois dans le football, on peut avoir des divergences, des avis différents, des évaluations différentes. Le plus important, c’est d’en discuter honnêtement et ensuite la décision prise doit être assumée par tout le monde y compris par ceux qui n’étaient pas forcément d’accord, et c’est mon cas », a notamment expliqué Genesio, à propos du fait qu'Umtiti a finalement atterri en Italie, du côté de Lecce.

Genesio espérait relancer Umtiti


« Est-ce qu'il y avait des doutes sur son physique ? C’est un peu ça oui. Moi, j’étais persuadé de pouvoir le ramener à son meilleur niveau parce que c’est un garçon que je connais très bien, parce que j’avais beaucoup échangé avec lui et parce que c’est quelqu’un de tellement travailleur qu’il n’y avait pas de raison qu’il ne retrouve pas un bon niveau. Maintenant, je comprends qu’il y ait eu des interrogations chez certaines personnes, a par la suite confié l'entraîneur de Rennes, présent ce lundi dans l'émission "Rothen s'enflamme" sur RMC Sport. Mais à partir du moment où l’en discute librement, il n’y a aucun problème. C’est comme ça qu’on avance et qu’on doit fonctionner. » A la place d'Umtiti, le club breton a finalement recruté le Belge Arthur Theate et l'ancien Lensois Christopher Wooh, alors que le Gallois Joe Rodon est également arrivé en prêt en provenance de Tottenham. De son côté, l'ancien du Barça n'a toujours pas joué en Serie A.

>