Pas encore à l'OM, Sampaoli pète déjà les plombs

REUTERS

Selon toute vraisemblance, Jorge Sampaoli va devenir dans les prochains jours le nouveau coach de l’Olympique de Marseille. Il y remplacera l’entraineur intérimaire Nasser Larguet et entamera son séjour de deux ans sur les bords de la Méditérrannée.

Sampaoli fait honneur à sa réputation

Les supporters olympiens sont impatients de voir ce technicien débarquer. En raison du CV qu’il présente mais aussi de la personnalité à part qui le caractérise. Le coach argentin est décrit comme un fougueux, un sanguin et qui peut parfois perdre son sang-froid durant un match lorsque les évènements ne tournent pas en faveur de son équipe. Tous ces préjugés sont tout à fait vrais et on a pu le constater dimanche lors de l’avant-dernier match de l’intéressé avec son équipe brésilienne de l’Atlético Mineiro.

Sampaoli s’est fait expulser durant les tous derniers instants de la rencontre qui a opposé sa formation à Recife (2-1). Le motif ? Il n’a pas apprécié une décision arbitrale dans les arrêts de jeu, et il est entré sur le terrain pour le faire savoir. En gesticulant et en admonestant ardemment l’homme en noir, il a franchi les limites du tolérable et s’est fait logiquement indiquer le chemin des vestiaires. Un comportement qui va donc le priver de l’ultime match de son équipe. A moins que cela n’ait été une ruse pour prendre la direction de Marseille plus tôt que prévu, l’ex-sélectionneur albiceleste rate donc complètement sa sortie au Brésil.


>