Omar Da Fonseca : "Paredes, moi j'y crois !"

Panoramic

Leandro Paredes devrait prochainement s’engager avec le Paris Saint-Germain. Une bonne recrue pour le club de la capitale ?

Oui, c’est une bonne recrue. C’est un footballeur qui a des qualités, et beaucoup ! D’abord par sa jeunesse. Ensuite, par sa technique. Il a été formé à Boca, façonné pour être un meneur de jeu. Et ça se voit. Il sait dribbler, faire des feintes, éliminer, gagner des mètres balle au pied.  Il a une belle vision du jeu, il a cette faculté à jouer long. Et puis, il a une très bonne frappe, que ce soit sur coup franc ou même de loin donc il peut marquer quelques buts. C’est un peu un Pirlo dans sa manière de jouer, un Busquets de point de vue équilibre. Quand il est arrivé en Italie, à la Roma, on lui a appris à "se salir le short". Il a commencé à tacler, c’est devenu un guerrier, un chiffonnier. Avec l’Argentine, il est titulaire indiscutable. Tout le monde est unanime à son sujet.

Est-ce vraiment le profil dont a besoin le PSG ?

J’entends beaucoup que le PSG a besoin d’un joueur du même style que Gattuso, un joueur qui harcèle. Mais ça, c’était le football de 1960. ! Ça n’existe plus ! Aujourd’hui, le milieu de terrain doit être "toutes options". On ne peut plus avoir ce joueur qui est spécifique à la récupération comme était Puyol par exemple. Dans les petites équipes, pourquoi pas, mais pas dans les grandes équipes comme le PSG.

Le PSG s’intéressait également à De Jong et Allan…

De Jong a un profil différent. Il est plus fin, plus raffiné. Allan, lui, c’est un mangeur de chevilles, qui détruit. Paredes, c’est le complément idéal. Car il a un côté défensif avec un gros volume de course et en plus il sait jouer.

Dans quel système peut-il évoluer ?

A deux, forcément il va être défavorisé car il va être obligé de faire des courses plus longues et d’avoir le bleu de chauffe, ce ne sera pas l’idéal pour lui. S’ils jouent à trois, avec Verratti et Draxler par exemple, ce sera le mieux pour lui. Il pourra vraiment être ce milieu défensif, à la Pirlo. Entre potentiel et performance, il y a toujours cette équation mais moi je suis content, j’y crois !


>