Mercato - Un été qui s'annonce agité sur les bancs

Reuters

La pandémie de Covid-19 et ses conséquences économiques devraient empêcher certains acteurs phares du mercato de dépenser des dizaines de millions sur des joueurs. Mais sur les bancs, les mouvements s'annoncent importants durant l'été. Plusieurs cadors européens vont changer d'entraîneur ou pourraient être tentés de le faire en fonction des résultats européens du mois d'août. Si la demande peut être élevée, l'offre est également énorme. De nombreux entraîneurs qui ont pris l'habitude de briller sur la scène continentale sont libres de tout contrat. Maurizio Sarri, qui n'a pas résisté à l'élimination de la Juve contre l'OL, est le dernier tacticien a avoir été mis au chômage.

Des champions de France cherchent un nouveau challenge

Il est le dernier tacticien réputé à passer par la recherche d'emploi. Massimiliano Allegri, sextuple champion d'Italie, et Mauricio Pochettino qui reste sur une finale de la Ligue des Champions avec Tottenham ont une grosse côte de popularité mais ils sont libres. Ils ont déjà été annoncés partout mais pour le moment, ils n'ont signé nulle part. C'est un peu la même situation pour Laurent Blanc qui est sans club depuis la fin de son aventure parisienne en 2016. Un autre entraîneur qui a remporté la Ligue 1 est sur le marché : Leonardo Jardim. Il n'a pas retrouvé de challenge depuis son deuxième départ de Monaco.

Des anciens sélectionneurs de grandes nations sont sur le marché

A l'étranger, des anciens sélectionneurs de grandes nations pourraient apporter leur expérience à certains clubs en difficulté, parmi eux Roberto Moreno, qui a dirigé l'Espagne avant de se faire virer de Monaco, Dunga ancien sélectionneur du Brésil ou Jürgen Klinsmann qui n'a pas fait long feu pour son retour en Bundesliga durant l'hiver. Un autre entraineur prestigieux renvoyé au début de l'année 2020 cherche un club : Ernesto Valverde. Un an après le sacre du Barça en Liga, l'Espagnol est libre. Marcelino qui a été renvoyé de Valence en juillet ou Luciano Spalletti qui a beaucoup vadrouillé en Italie sont aussi en embuscade.

Un coup de jeune chez les entraîneurs libres

Si certains de ses entraîneurs ont déjà une longue expérience du métier, des jeunes aux dents longues avec une première expérience du plus haut niveau sont aussi sur le marché : Marco Silva, 42 ans sur qui Everton comptait en début de saison, Eddie Howe, 42 ans qui a fait monter Bournemouth de la League One à la Premier League ou Mark Van Bommel qui a brillé pour ses débuts au PSV Eindhoven entre 2018 et 2019. Cet été pour les clubs qui souhaitent se renforcer, il semble y avoir beaucoup plus de solutions abordables chez les entraîneurs que chez les joueurs.

 


>