Mercato : Quel coach pour Tottenham ?

Reuters
Si Harry Kane, remplacé prématurément lors du piteux match nul des Anglais face aux Ecossais (0-0), connaît un début d’Euro difficile, son club, qui pourrait bientôt ne plus l’être, ne tient pas non plus la grande forme. Tottenham est même devenu un sujet de moquerie en Angleterre, tant la quête de son nouvel entraîneur tourne à la farce. Plus de deux mois après le renvoi de José Mourinho, remplacé par l’intérimaire Ryan Mason, les Spurs n’ont toujours pas de coach, et le temps commence à presser.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Après avoir tenté, en vain, de faire revenir Mauricio Pochettino, le club nord-londonien a approché ces dernières semaines Antonio Conte, avant de mettre fin aux discussions en raison des exigences du technicien italien. Puis ce fut autour d’Erik ten Hag, qui a préféré rester à l’Ajax. L’affaire a ensuite semblé entendue avec Paulo Fonseca, mais Tottenham a finalement coupé court aux discussions avec l’ancien entraîneur de la Roma, qui s’apprêtait à débarquer en Angleterre.

Un candidat nommé Klinsmann


C’est alors que le nom de Gennaro Gattuso est sorti du chapeau. Une piste vite abandonnée, à la grande satisfaction de supporters qui se sont mobilisés en masse sur les réseaux sociaux pour s’opposer à la venue de l’ex-coach du Napoli, en raison de ses déclarations controversées passées. C’est donc un retour à la case départ pour les Spurs et leur nouveau directeur sportif Fabio Paratici, qui était à la Juventus depuis plus de dix ans. D’après l’entourage de Fonseca, cité par football.london, le Portugais aurait senti une différence entre le profil d’entraîneur recherché par Paritici et son président Daniel Levy, qui souhaite lui un football plus offensif.

Quoi qu’il en soit, la liste des candidats possibles s’amenuise, alors que des noms continuent à circuler, comme ceux de Nuno Espirito Santo, qui vient de quitter les Wolves, et de Roberto Martinez, aujourd’hui à la tête de la Belgique. Un autre, plus improbable, s’est lui-même manifesté. Ancienne idole de White Hart Lane, Jürgen Klinsmann a confié à Gary Lineker, sur la BBC, qu’il avait appelé Levy quand Mourinho a été remercié, et qu’il était toujours prêt à venir entraîner le club ! Plus vu sur un banc depuis un passage éclair au Hertha Berlin en 2019-2020, l’entraîneur allemand est sans doute loin d’être en haut de la liste de Tottenham. Même si elle commence à s’amenuiser…

>