Mercato : L'OM travaille sur le dossier Savanier

Panoramic

Le 1er septembre dernier, la Ligue 1 avait en quelque sorte découvert Téji Savanier... Ce jour-là, alors que Nîmes accueillait le Paris Saint-Germain et subissait sa deuxième défaite de la saison (2-4), une quinzaine de jours après avoir étouffé l'OM aux Costières (3-1), le milieu de terrain s'était accroché avec Kylian Mbappé, avait été expulsé puis écopé de cinq matches de suspension. Depuis, le monde du ballon rond s'est vite rendu compte que le Crocodile n'était pas qu'un joueur accrocheur et combatif. A 27 ans et pour sa première saison parmi l'élite, l'intéressé a signé 10 passes décisives et inscrit 5 buts. Surtout, son rayonnement dans le jeu du Nîmes Olympique ne souffre d'aucune contestation.

"Garder Téji Savanier sera extrêmement difficile…"

Pour ajouter à cela, Savanier excelle sur coups de pied arrêtés, lui qui a notamment marqué 3 réalisations sur penalty en championnat, et délivré 8 de ses 10 passes décisives sur des phases arrêtées. Inévitablement, ça laisse rêveur quelques formations plus huppées que le promu... "Garder Téji Savanier sera extrêmement difficile…", prévient d'ailleurs le directeur sportif gardois Laurent Boissier dans les colonnes du Midi-Libre. S'il est très attaché à ses couleurs nimoîses, l'ancien d'Arles-Avignon n'en reste pas moins ambitieux.

Monaco aussi sur le coup

Or, l'Olympique de Marseille commencerait à s'intéresser de très près à ce joueur, dont les qualités et le caractère pourraient tout à fait séduire les fans locaux. Samedi dernier, au Vélodrome, Savanier n'avait pas hésité à mettre un doigt sur sa bouche après avoir marqué contre l'OM, provoquant évidemment le courroux des virages...

Mais ce numéro 11 en Ciel et Blanc pourrait rapidement se mettre les supporters marseillais dans sa poche, si d'aventure l'OM se montrait assez intéressé et convaincant. Car d'autres prétendants se seraient aussi fait connaître, notamment l'AS Monaco de Leonardo Jardim, et Montpellier. Natif de la cité héraultaise et formé au MHSC, Téji Savanier pourrait être tenté de revenir au bercail, malgré la rivalité qui oppose son club actuel aux pensionnaires de La Mosson. Le Nîmois devrait avoir l'embarras du choix dans les semaines à venir au moment de donner une nouvelle orientation à sa carrière...