Cristiano Ronaldo déplore les prix du Mercato

Reuters

En 2009, le transfert le plus cher de l'histoire, c'était lui. Cristiano Ronaldo quittait Manchester United pour rejoindre le Real Madrid contre 94 millions d'euros. Une somme record à l'époque mais devenue presque courante pour les plus gros clubs européens depuis que le PSG a acheté Neymar au Barça en payant sa clause de 222 millions d'euros. Les talents s'arrachent à prix d'or et "CR7", depuis envoyé à la Juventus pour 105 millions d'euros, le déplore dans un entretien diffusé mardi par la chaîne de télévision portugaise TVI.

"Hormis le cas de Joao Felix, n'importe quel joueur vaut 100 millions, même sans avoir rien démontré."

"Il est difficile de faire des calculs dans le football actuel, analyse-t-il. Vous pariez beaucoup sur le potentiel et l’industrie du football est différente. Hormis le cas de Joao Felix, n'importe quel joueur vaut 100 millions, même sans avoir rien démontré. Il y a plus d'argent dans le football." Seul son compatriote de 19 ans, passé de Benfica à l'Atlético Madrid contre 126 millions d'euros, trouve grâce à ses yeux. De quoi s'interroger sur ce qu'il pense d'Antoine Griezmann, parti au Barça au même prix, ou d'Eden Hazard, transféré de Chelsea au Real Madrid contre 100 millions d'euros... 

Lucas Hernandez et Harry Maguire peuvent aussi se sentir visés, à en croire la suite. "Un défenseur central et un gardien de but peuvent valoir 70 ou 80 millions. Je ne suis pas d'accord mais c'est le monde dans lequel nous vivons et nous devons le respecter." Le gaucher français a justement coûté 80 millions au Bayern Munich et le défenseur central de Manchester United a rapporté 93 millions d'euros à Leicester. Les intéressés apprécieront.


Serie A : Ronaldo, 21 buts pour sa première saison en Italie !