Brest : Belaïli, un départ qui vaut cher... sur les réseaux

 


Il n’y a pas que dans l’appartement qu’il louait que Youcef Belaïli a fait des dégâts en quittant le Stade Brestois. C’est aussi le cas sur les réseaux sociaux. De la même manière qu’il avait ramené de nombreux suiveurs avec lui en signant pour la formation finistérienne en janvier dernier, l’international algérien a « emmené » ses admirateurs avec lui quand il a résilié son bail avec l'actuel 19e de la Ligue 1.

 

 

Belaili fait (encore) des ravages en partant


Selon les dernières informations qui circulent, la nouvelle du départ de Belaïli jeudi a été suivie par le désabonnement d’au moins 100000 personnes du compte Facebook du club. Une perte énorme et un désintéressement dont les services de communication du SB29 ne doivent pas être très contents.

Même le « Magnifico » David Ginola n’avait pas fait autant de tort au Stade Brestois lors de son départ pour le PSG en 1992. Cela dit, à l’époque il n'y avait pas les réseaux sociaux.

 


>