Lidl Starligue (J23) : Le PSG s'offre Montpellier, Toulouse vainqueur à Tremblay

Le PSG Handball a fait un pas de plus vers le titre de champion de France. Seul rival des Parisiens cette saison, Montpellier a tout donné pour faire douter les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez mais sans y arriver sur l’ensemble des 60 minutes. Au bout de quatre minutes, les coéquipiers de Luc Steins (5 buts sur 6 tirs) comptaient déjà trois longueurs d’avance et ont également vu leur capitaine Valentin Porte (5 buts sur 7 tirs) être sanctionné pour la deuxième fois d’une sortie pour deux minutes après moins de neuf minutes de jeu. Si la défense héraultaise a eu du mal à juguler les attaquants parisiens, elle a pu compter sur un Marin Sego (12 arrêts à 34% d’efficacité) bien au rendez-vous et su s’accrocher pour revenir à une longueur à la 12eme minute mais sans jamais à faire ce pas supplémentaire pour égaliser. Les Parisiens, ayant moins de scrupules, ont retrouvé de l’efficacité pour prendre six buts d’avance à cinq minutes de la pause. Montpellier a alors perdu une deuxième fois en quatre minutes Melvyn Richardson (2 buts sur 5 tirs), ce qui n’a pas empêché le MHB de ne compter que quatre buts de retard à la mi-temps.

Le PSG a géré Montpellier


Au retour sur le parquet du Stade Pierre-de-Coubertin, les Héraultais ont haussé le ton avec Julien Bos (5 buts sur 8 tirs) et Hugo Descat (7 buts sur 7 tirs) qui ont réduit l’écart à seulement deux longueurs. Une alerte qui a réveillé Mikkel Hansen (8 buts sur 9 tirs) mais surtout Yann Genty (9 arrêts à 25% d’efficacité), qui n’avait pas su se mettre au diapason durant le premier acte. Le PSG Handball a alors repris sa marche en avant, s’appuyant sur son serial buteur danois pour compter de nouveau six longueurs d’avance avec 17 minutes encore à jouer. Le ballon est alors passé d’un côté à l’autre du terrain mais Montpellier n’a jamais su faire la série qui lui aurait permis de totalement se relancer dans cette rencontre où les joueurs de la Capitale ont démontré leur force tranquille et justifié leur domination sur la Lidl Starligue. A l’orgueil, Valentin Porte et Fredric Petterson (1 but sur 1 tir) ont ramené le MHB à seulement trois buts. Avec cette victoire (31-28), le PSG reste bien évidemment invincible en championnat et repousse Montpellier à six points avec neuf matchs encore à disputer. Les joueurs de Patrice Canayer vont maintenant pouvoir se tourner vers son match retour de Ligue Européenne face aux Füchse Berlin.

Toulouse a pris le meilleur sur Tremblay


Avant le choc entre le PSG et Montpellier, Tremblay avait une carte à jouer dans la course au maintien. Restant sur une victoire face à Créteil, le TFHB pouvait confirmer son regain de forme mais Toulouse a su faire la différence. Si l’entame a vu les deux équipes se rendre coup pour coup, le Fenix a progressivement creusé l’écart, comptant sept longueurs d’avance après 17 minutes de jeu. Ne coupant par leur effort, les coéquipiers de Nemanja Ilic (7 buts sur 10 tirs) ont poussé leur avantage jusqu’à neuf longueurs, avant que Pedro Portela (7 buts sur 11 tirs) ne réduise l’écart juste avant la mi-temps. Avec un Cesar de Almeida présent dans le but (14 arrêts à 38% d’efficacité), les joueurs de Philippe Gardent ont gardé la main, comptant toujours huit buts d’avance à dix minutes du terme de la rencontre. A l’orgueil, Tremblay a conclu la rencontre sur un 3-0 pour s’incliner de cinq longueurs (26-31) et rester lanterne rouge du championnat à égalité de points avec Ivry et à trois longueurs de Créteil. Toulouse, pour sa part, signe un quatrième match sans défaite et revient à deux points de Limoges, actuel sixième du classement.

HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 23EME JOURNEE
Vendredi 16 avril 2021
Limoges - Cesson-Rennes : 26-27
Saint-Raphaël - Nîmes : 30-34

Samedi 17 avril 2021
Tremblay - Toulouse : 26-31
PSG Handball - Montpellier : 31-28

Dimanche 18 avril 2021
16h00 : Chartres - Chambéry
17h00 : Istres - Ivry
17h00 : Nantes - Dunkerque

Reporté à une date ultérieure
Aix - Créteil

>