Lidl Starligue (J10) : Le PSG trop fort pour Créteil



Dans ce derby parisien, le PSG n'a pas vraiment eu le temps de douter dans l'enceinte de Créteil. Auteurs d'un excellent début de saison avec huit victoires en autant de journées dont un dernier court succès (27-31) contre Nîmes, les joueurs de la capitale ont creusé l'écart dès la 6eme minute grâce aux arrêts de Yann Genty (21 arrêts au total, 44 % de réussite) combinés à l'explosivité amenée par Elohim Prandi (2-5, auteur de 7 buts). Malgré une réaction timide des Cristoliens, le Parisien Hansen (8 buts, 100% de réussite) donnait une nouvelle avance de +5 à ses coéquipiers en inscrivant son penalty (3-8) à la 11eme minute. S'ensuit après une incroyable disette de Créteil de 9 minutes que le PSG va très bien mettre à son compte en inscrivant 7 buts pour mener 8-20 à cinq minutes du repos. Devants après la pause (10-22), les joueurs de Raul Gonzalez maintenaient la pression jusqu'à mener 18-31 à un quart d'heure du terme. Dominateurs et supérieurs dans tous les secteurs du jeu, les Bleu et Rouge géraient tranquillement la fin de match en marquant le même nombre de buts que Créteil (9) pour finir à 27-40 à la fin du temps réglementaire. Prochain match pour le PSG, à Istres le 6 décembre alors que Créteil se rendra en terres bretonnes, à Cesson-Sévigné.

Beau spectacle à Chambéry !


Dans l'autre match au programme ce dimanche, Chambéry (10eme) et St-Raphaël (8eme) se sont quittés sur un match nul 29-29, après un scénario assez incroyable. Les Savoyards ont en effet largement dominé la première mi-temps. Ils ont mené 8-2, puis 14-5 puis 19-9 et finalement 20-12 à la pause, et un retour des Varois semblait alors improbable. Mais à cheval sur la mi-temps, entre la 24eme et la 40eme minute, St-Raphaël a signé un incroyable 10-0. Chambéry a stoppé l'hémorragie pour repasser devant, mais jamais de plus d'un but. Et St-Raphaël en a profité pour prendre deux buts d'avance (24-26) à douze minutes de la fin. Chambéry est revenu à 26-26 puis a mené 28-26 et 29-27, mais a encaissé les deux derniers buts du match et doit donc concéder le nul. Le dernier but a été inscrit à 3'08 de la fin et aucune des deux équipes n'a réussi à trouver l'ouverture, avec notamment un jet de 7m raté par Benjamin Richert pour Chambéry. Ce match nul n'arrange aucune des deux équipes, mais ce sont bien les Savoyards qui auront le plus de regrets.

Le programme de la 10eme journée de la Lidl Starligue


Vendredi 27 novembre
Limoges
- Ivry : 32-27
Montpellier - Dunkerque : 26-21


Samedi 28 novembre
Nîmes
- Tremblay : 30-27
Nantes - Cesson-Rennes : 41-21


Dimanche 29 novembre
Créteil - PSG : 27 - 40
Chambéry - Saint-Raphaël : 29-29


Reportés : Chartres - Aix-en-Provence ; Toulouse - Istres