Nantes : Le président Pelletier suspendu à titre conservatoire


Gaël Pelletier, le président du HBC Nantes, a été suspendu mardi à titre conservatoire par la Ligue, après les incidents suivant la rencontre du week-end entre son club et celui de Limoges, qui l'a emporté 29-27. Les commissaires aux poursuites de l'instance ont étudié les rapports des arbitres, qui indiquent effectivement que ces derniers ont été insultés par le dirigeant local. Tout en ayant pris soin de l'entendre, "les commissaires aux poursuites de la LNH ont décidé d’engager des poursuites disciplinaires à son encontre et de le suspendre à titre conservatoire dans l’attente du traitement du dossier par la Commission de discipline". Un volet important du dossier concerne le caractère prétendu homophobe des propos tenus, ce que Pelletier conteste formellement.


"C'est mal connaître ma vie personnelle qui fait que j'ai une sensibilité particulière sur le sujet, se défendait-il lundi pour L'Equipe. Même sous le coup de l'énervement, je ne peux pas avoir prononcé ce type de propos qui n'ont pas leur place dans la société en général, quelle que soit leur forme. Ces accusations ont un caractère diffamatoire." David Tebib, le président de la Ligue Nationale de Handball, conclut : "J’accorde toute ma confiance à la Commission de discipline qui, en toute indépendance et avec le plus grand respect de la défense, va examiner ce dossier. Elle pourra le faire sereinement sur la base des textes qui régissent notre activité, en protégeant le corps arbitral et en luttant contre toutes les formes de violence et de discrimination, incompatibles avec les valeurs du handball."

>