LNH : Bruno Martini, nouveau président

La parenthèse n'aura pas duré bien longtemps. Moins d'un an (dix mois très exactement) après avoir décidé de délaisser le handball pour le esport, Bruno Martini (51 ans) est déjà de retour dans son sport de toujours. C'est même par la grande porte que celui avait accepté de devenir manager général de la plus grande équipe française Team Vitality afin de « vivre autre chose et de sortir de ce milieu pour ne pas tomber dans une routine », à en croire ses propos sur beIN SPORTS à l'époque, remet déjà les pieds dans le monde du hand.

Lundi matin, l'ancien gardien de but emblématique de l'équipe de France aux 202 sélections sous le maillot tricolore a ainsi pris la tête de la Ligue nationale (LNH) après son élection à la présidence de l'instance. Le double champion du monde avec les Bleus (en 1995 et 2001) succède dans le costume de président de la LNH à David Tébib, également président du club de Nîmes mais aussi de l'Union des clubs professionnels (UCPH) et qui avait annoncé qu'il ne prolongerait pas l'aventure entamée quinze mois plus tôt après qu'Olivier Girault a démissionné de ses fonctions pour pouvoir se pencher uniquement sur l'élection à la présidence de la FFHB, finalement revenue à Philippe Bana.

 

Manager général du PSG pendant dix ans


Martini avait été promu manager général du PSG en 2010, un an après avoir mis un terme à une carrière qui l'avait vu passer notamment par l'OM Vitrolles, Toulouse, Montpellier, Paris, Nîmes, Wuppertal (Allemagne) ou encore par le club allemand de Kiel, son dernier avant de raccrocher. Le Provençal et ex-Barjot, vainqueur de la Ligue des Champions en 2013 sous les couleurs montpelliéraines, laissait entendre au moment pour lui d'abandonner son poste à Paris, en janvier 2021 (il avait annoncé son départ du club parisien en décembre 2020) qu'il ne reviendrait pas de sitôt dans le handball. Son amour pour le sport à la petite balle enveloppée de cuir a semble-t-il été plus fort que ses intentions initiales. Et le voici nouveau patron du hand français. Rien que ça.


>