Lucien Favre : "On veut absolument se qualifier"

Norbert Scanella / Panoramic

"On joue dans le championnat de France, a expliqué à Tel Aviv, Lucien Favre mercredi soir. On va nous taxer de favori. Mais j'ai vu les deux matches contre Aris Salonique (2-0, 1-2 en 3e tour prémliminaire, ndlr). Tel Aviv était meilleur. Il y a de très bons éléments. Ce match est très, très important pour nous. On veut continuer. On veut absolument se qualifier." Accompagné de son capitaine Dante, l'entraîneur suisse a souligné que si "les objectifs du club ne sont pas encore clairs", en raison notamment d'un mercato qui n'est pas terminé, "on veut absolument passer ce tour et jouer la phase de poule". "On veut absolument se qualifier mais il ne faut pas que ce soit un poids", a enchaîné Dante qui a poursuivi: "Il faut être concentré sur nos performances plutôt que sur le résultat. On travaille fort pour la progression de l'équipe. Le résultat, on le maîrise moins."

"Il y aura quelques centaines de niçois", s'est aussi réjoui Favre. Ils seront toutefois noyés dans la masse des 30.000 personnes attendues jeudi soir au stade Bloomfield. "Mon message est de prévenir chacun de la difficulté à venir, de ne pas se faire surprendre par cette équipe", a donc dit Dante. "Un match européen se joue sur des petits détails. Il faudra être concentrés 180 minutes, voire plus. Il faut alerter tout le monde pour sortir deux gros matches."

Si l'ambiance sera forcément hostile aux Azuréens, la direction niçoise n'a cependant eu aucune crainte à convoquer ses internationaux algériens, Youcef Atal, Andy Delort et Billal Brahimi. A une question posée par un journaliste israélien à ce sujet, Favre a évacué: "Il n'y a pas eu de doute (avec les joueurs de nationalité algérienne, ndlr). On a très vite passé l'aéroport."


>