Löw déjà fixé sur son sort

Reuters

Les plus hautes instances du football allemand auraient tranché. Désireux de ne surtout pas tout chambouler au sein de la Maanschaft à sept mois du début de l'Euro, le président de la Fédération allemande, Frtiz Keller et le directeur des équipes nationales, Oliver Bierhoff, semblent conserver leur confiance envers Joachim Löw. La déroute face à l'Espagne (6-0) ce mardi en Ligue des nations n'aura donc pas pesé.

 

Si l'information du maintien de Löw à son poste d'entraîneur de l'équipe d'Allemagne reste encore à être officialisée, il apparait donc que la stabilité reste le mot d'ordre. Une tendance qu'Oliver Bierhoff avait d'ailleurs rapidement exprimée, lui qui répondait hier à la chaîne ARD juste après la défaite des siens : "Ce match ne change rien. Notre confiance reste totale." Le contrat de Joachim Löw court jusqu'au terme de la Coupe du monde 2022 organisée au Qatar.


>