Ligue 2 : Deux fauteuils pour Troyes, Clermont et Toulouse

Panoramic

Du triumvirat aux commandes de la Ligue 2, le leader Troyes et son dauphin Clermont ouvrent les hostilités simultanément samedi à domicile (15h00) avec des adversaires du même calibre -Le Havre (12e) pour l'Estac, Caen (15e) pour les Auvergnats- mais une équation différente.

D'une part les Auvergnats ont par définition moins le droit à l'erreur puisqu'ils accusent trois points de retard sur les Troyens, privés samedi sur le banc de touche de leur entraîneur Laurent Batlles, exclu lors du nul contre le Paris FC.

Mais Clermont tient surtout l'occasion de mettre la pression sur Toulouse, troisième à égalité de points (59 pts), qui reçoit en soirée Châteauroux, bon dernier (20h00).

Les hommes de Pascal Gastien seraient d'autant plus inspirés d'enchaîner après leur succès mercredi 3-0 à Amiens en match retard, que le calendrier leur est bien moins favorable. Deux déplacements épineux les attendent mardi chez le Paris FC (5e 55 pts) puis Grenoble (4e, 57 pts) à trois journées de la fin.

Le moment serait donc bien choisi pour se constituer un matelas sur Toulouse, qu'ils ne précèdent qu'à la différence de buts (+32 contre +26).

A priori, les Castelroussins n'ont rien d'insurmontable pour le TFC, même s"ils peuvent être libérés d'un poids" par leur quasi relégation -10 points d'écart avec le 18e-, note l'entraîneur toulousain Patrice Garande.

Seulement les Violets sont décimés par le Covid-19. Deux nouveaux cas positifs se sont ajoutés jeudi aux cinq cas détectés la semaine passée, soit une absence de sept joueurs. Alors même que Toulouse est toujours en course en Coupe de France avec un quart de finale mardi à Annecy contre le Petit Poucet Rumilly-Vallières (N2).

En cas de faux pas, Grenoble, à deux points et donc toujours à portée de la deuxième place, pourrait en profiter en cas de victoire à Dunkerque (17e). Comme le Paris FC peut se rapprocher en cas de résultat à Rodez (13e).

Cette 33e journée lors de laquelle les cinq premiers affrontent uniquement des équipes de la deuxième partie de tableau pourraient être plus déterminante qu'imaginé pour la montée.

 

Samedi 17 avril

Troyes - Caen à 15h sur beIN SPORTS 2

Clermont - Le Havre à 15h beIN SPORTS 3

MultiLigue 2 sur beIN SPORTS 2

Toulouse - Châteauroux à 20h beIN SPORTS MAX 4

Valenciennes - Guingamp à 20h beIN SPORTS MAX 5

Auxerre - Nancy à 20h beIN SPORTS MAX 6

Dunkerque - Grenoble à 20h beIN SPORTS MAX 7

Rodez - Paris FC à 20h beIN SPORTS MAX 8

Chambly - Amiens à 20h sur beinsports.com

Sochaux - Pau à 20h sur beinsports.com

AC Ajaccio - Niort à 20h sur beinsports.com


>