Ligue 1 : Poussif, l'OL a été accroché par Lorient

Panoramic

Dire que cet Olympique Lyonnais-là ressemble beaucoup à celui de l'an passé n'est pas vraiment un compliment, tant le club du président Jean-Michel Aulas a déçu ses supporters en 2019-20. Mais c'est la réalité, surtout au regard du jeu proposé. Les Gones n'ont ainsi pu faire mieux que match nul sur la pelouse de Lorient ce dimanche (1-1) à l'issue d'une prestation d'une grande pâleur en première période et à peine plus reluisante au retour des vestiaires. L'OL enregistre par conséquent un quatrième match consécutif sans victoire et stagne en milieu de tableau (10e) en attendant le déplacement du PSG à Reims en clôture de cette 5e journée de championnat.

Depay remplaçant, l'OL inoffensif


Meilleur buteur de son équipe et du championnat (4 réalisations), Memphis Depay était remplaçant au coup d'envoi. Un choix purement tactique à en croire Rudi Garcia, qui a préféré aligner Rayan Cherki pour compléter un trio offensif composé de Moussa Dembélé et d'Houssem Aouar. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette composition n'a pas franchement été convaincante. Pendant les 45 premières minutes, les Lyonnais n'ont que trop rarement mis en danger Paul Nardi, seulement obligé de s'employer sur un coup-franc de Maxwel Cornet (8e). Pour le reste, Merlus et Rhodaniens n'ont offert que peu de spectacle au public du Moustoir.

Désireux de s'appuyer sur une défense moins perméable que lors de leurs précédentes sorties (9 buts encaissés avant cette rencontre), les Bretons ont peut-être senti qu'il y avait un coup à faire face à des Gones aussi peu inspirés. Un temps, les protégés de Christophe Pélissier ont même caressé le fol espoir de l'emporter, Yoane Wissa ayant ouvert le score d'une frappe puissante (63e). Les supporters du FCL n'ont toutefois pas trop eu le temps d'y croire car l'OL, dans le sillage d'un Memphis Depay entré en jeu après la pause, s'est enfin réveillé. Léo Dubois a égalisé - du gauche ! - peu avant l'entame du dernier quart d'heure (74e). Les visiteurs ont alors poussé pour forcer la décision avant le coup de sifflet final. En vain.

 

Dimanche prochain, Lyon recevra l'OM


Après trois défaites de rang, Lorient stoppe donc l'hémorragie et se remet la tête à l'endroit. Lyon, de son côté, ne s'est pas vraiment rassuré. Rudi Garcia y verra sans doute plus clair au soir du 5 octobre, une fois ce Mercato à rallonge refermé. Depay, Dembélé, Aouar, Reine-Adélaïde... Il sera alors temps d'oublier ceux qui sont partis, et de remobiliser ceux encore présents. D'ici-là cependant, les partenaires d'Anthony Lopes auront un rendez-vous d'envergure à négocier : la réception de Marseille dimanche prochain (21h) au Groupama Stadium.