L1 (J8) : Troyes et Angers se neutralisent

Laurent Batlles et ses hommes pensaient enfin tenir leur premier succès à domicile de la saison, après le but de Oualid El Hajjam à la 88ème. Mais Thomas Léonard a décidé d’annuler cette réalisation pour un hors-jeu houleux et Troyes et Angers se sont finalement quittés sur un nul plutôt logique (1-1), un penalty de Thomas Mangani ayant répondu à Mama Baldé : les deux formations n’avancent plus.

Biancone dans tous les coups


Au vu de la fin de partie ayant failli tourner à l’avantage des Aubois, on oublierait presque que l’ouverture du score de Baldé - sa première réalisation sous ce maillot - avait été inscrite contre le cours du jeu, sur une perte de balle d’Angelo Fulgini pressé par Giulian Biancone (22ème), alors que c’était le SCO qui faisait le jeu (avec Mohamed-Ali Cho et Jimmy Cabot notamment) sans toutefois se montrer très tranchant. Troyes, assassin en contres et par intermittence, aurait même pu faire le break si Yoann Touzghar n’avait pas vendangé par deux fois (25ème et 45ème). En deuxième, la mainmise angevine a fini par payer quand Jimmy Giraudon a fauché Azzedine Ounahi, Mangani ouvrant son pied pour égaliser malgré la tentative de déconcentration signée Gauthier Gallon (65ème).

L’hécatombe troyenne


La fin de partie a été débridée, les changements tactiques troyens (entrée de Renaud Ripart, repositionnement de Biancone couloir gauche) ont porté leur fruits et sous la pression troyenne, le SCO n’a été sauvé que par le positionnement illicite de Levi Lumeka sur le but d’El Hajjam, laissé seul sur corner (88ème). De quoi faire sortir de ses gonds Laurent Batlles, qui a vu son capitaine Jimmy Giraudon expulsé après avoir pesté contre cette décision arbitrale, alors que Yoann Salmier et Touzghar étaient sortis sur blessure en deuxième période. Comme si les absences ce dimanche de Karim Azamoum et Philippe Sandler ne suffisaient pas…

>