L1 (J30) : Le derby pour Troyes



Vainqueurs à Auguste-Delaune (1-2) du premier derby de la Champagne, les Aubois voulaient bisser lors du second pour se rapprocher du maintien. Mais les Marnais, revanchards, se déplaçaient en n’ayant plus perdu depuis six rencontres.

En manque de repères au sortir de la trêve internationale, les deux formations ont d’abord souhaité ne pas prendre de risque. Le ballon a surtout circulé derrière, Mitchell Van Bergen côté marnais et Florian Tardieu côté aubois décrochant pour donner de la fluidité. Le premier frisson s’est fait attendre jusqu’à la 20eme, quand le meneur de jeu de l’ESTAC a hérité d’un coup-franc à 32 mètres sur la gauche. Arrivé un instant trop tard, Adil Rami n’a pu reprendre le ballon enroulé, mais obligé Pedrag Rajkovic à attendre le dernier moment pour le chasser du soupirail droit. Malheureux, le capitaine troyen s’est touché l’arrière de la cuisse à la 24eme, dans la foulée d’une course contre Fraser Hornby. Le champion du monde dut sortir quelques minutes plus tard pour ne pas aggraver sa contracture.

Orpheline de son patron, la défense de Bruno Irles pécha par naïveté à la 36eme, quand un centre très moyen de Thomas Foket fut récupéré à l’angle gauche de la surface auboise par Ghislain Konan. Le latéral ivoirien frappa fort, en croisant au sol. Spectateurs du tir fuyant le cadre, les Troyens virent Alexis Flips reprendre d’une talonnade dos au but. Battu, Gauthier Gallon fut sauvé par le montant droit ! Ce fut tout pour un premier acte rythmé, mais pauvre en occasions.

Les Rémois réduits à dix dès la 55eme

Joli mouvement peu après la reprise ! Wout Faes prit l’initiative de monter, trouvant Flips à l'entrée de la surface. Le meneur de jeu marnais dévia en une touche vers Foket, qui put prendre sa chance en angle fermé. Solide, Gallon mit les poings en opposition.

L’enthousiasme rémois était vite douché par le deuxième carton jaune reçu par Azor Matusowa. Averti en première période pour un tacle dangereux sur Xavier Chavalerin, le milieu néerlandais reçut sa deuxième biscotte pour une petite poussette sur Rominigue Kouamé.

Le sort penchait du côté des locaux, qui enchaînèrent alors les attaques. Intenable sur son côté droit, Issa Kaboré a débordé et centré à la 61eme. A peine entré, Yoann Touzghar osa une bicyclette. La tentative est arrivée sur Xavier Chavalerin, qui a repris de la tête, obligeant Rajkovic à se détendre. Dix minutes plus tard, Giulian Biancone, à l'affût sur un corner mal repoussé, a pris sa chance du coup de pied à l'orée de la surface. Le ballon a léché le montant gauche ! Le public du Stade de l’Aube a vu venir les trois points à la 87eme, sur un nouveau centre d’I.Kaboré qui a lobé la défense rémoise. Esseulé au second poteau, Chavalerin a repris d’une volée puissante. Mais Rajkovic était encore bien placé pour mettre en échec son ex-coéquipier !

Coup de poker gagnant pour Bruno Irles !

Les supporters de l’ESTAC ont enfin pu exulter à la 93eme ! Il restait moins d’une minute à disputer, quand I.Kaboré a distillé un dernier centre vers les 5,50. Au duel avec Yunis Abdelhamid, Mama Baldé a légèrement dévié de la tête pour Renaud Ripart, qui - à

bout portant – a contrôlé et enchaîne d'une volée enfin gagnante ! Trois points précieux pour Troyes, obtenus par les deux derniers Aubois entrés en jeu, alors même que Gallon, touché au dos, avait demandé à sortir. Un pari gagnant pour Bruno Irles, qui permet à l’ESTAC de rafler la mise, et de sabler le champagne pour la deuxième fois cette saison !

>